Truffe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1501 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le film Truffe du réalisateur kim Nguyen se démarque clairement des autres productions québécoises de par son esthétique particulière mais aussi de par la construction de son récit.
Le film dispose également de beaucoup de caractéristiques esthétiques et thématiques par lesquelles des rapprochements avec des courants majeurs de l’histoire du cinéma peuvent être faits.

Le film est aussi unecritique sociale assez virulente mais présentée d’une façon originale et peu conventionnelle.

En ce qui concerne l’esthétique, le film a été entièrement filmé en noir et blanc, en HD. Ce choix s’est fait en raison du budget limité mais concordait également avec les perspectives du cinéaste.  On retrouve l’aspect granuleux de l’image et le fort contraste du clair obscur. Ce choix est déterminantvu qu’il donne la couleur et surtout l’ambiance et l’atmosphère du film. Les éclairages sont également essentiels et forgent le caractère de l’image. Le noir et blanc permet aussi de donner le cachet rétro des années 50, fond de décor de l’histoire.

Le récit, quant à lui, est d’un suspense efficace. On est rapidement entraîné dans une épopée surréaliste. L’imaginaire du spectateur dans ce filmest constamment stimulé et on se demande après chaque plan ce qu’il va bien pouvoir se passer.

Le montage, peu conventionnel également, crée une sorte de mise en abîme thématique qui rend de plus en plus perplexe le spectateur. Cela l’incite également à faire travailler son imagination et de ce fait à participer, à son échelle, au déroulement de l’intrigue. On peut citer à titre d’exemple lascène où Alice et Charles sont derrière le bar. Cette scène crée une sorte de scissure avec la progression du récit. A ce moment-là, on se demande pourquoi. Pourquoi avoir mis cette scène là alors que logiquement elle devrait se situer ailleurs ? La réponse n’est pas forcément évidente mais il est clair qu’il y a ici une volonté de déranger, d’interloquer, de sortir le spectateur de sacontemplation de l’image pour le faire réagir et pour qu’il puisse participer au film.

D’ailleurs, comme le dit le réalisateur dans un article du « Devoir » datant du 16 aout 2008 à propos de cette connotation particulière du film, « Le projet est né de ce désir de renouer avec mon inconscient, mon instinct ». A partir de là, on peut comprendre clairement que, comme une improvisation en jazz, Truffe estune œuvre basée sur l’instinct. D’ailleurs lors de sa visite au collège Ahuntsic Kim Nguyen fait un rapprochement clair avec la musique. Le fait qu’il ait lui-même appris à jouer d’un instrument a influencé sa façon de créer. Une façon qui se veut plus organique et instinctive.

Le réalisateur ajoute dans le même article, également à propos de ce coté irrationnel du récit, « On ne fait pas desanalyses cartésiennes, on raconte des histoires ! ».

Ce caractère du film chez certains spectateurs peut s’avérer dérangeant. Néanmoins, Kim Nguyen dit avoir « apprivoisé l’idée de ne pas avoir peur de l’incongru, d’y faire confiance même, plutôt que de le réprimer ». La tendance serait effectivement de chasser tout ce qui n’est pas rationnel pour laisser place au confort de la cohérence.

Lefilm Truffe est aussi (pour faire un petit jeu de mots) truffé de symboles. En témoignent les créatures maléfiques au centre de l’intrigue. Comme il est dit dans l’article du « convergences » N° 52 datant de l’été 2008, « je voulais jouer avec des symboles psychanalytiques en les grossissant ». Il est clair que ces créatures de forme phallique nous rappellent étrangement un membre de l’anatomiemasculine.Kim en parle dans cet article en disant : « Les marionnettes de fourrure sont clairement un symbole freudien ».

Par ailleurs, nous pouvons clairement dire que Truffe de kim Nguyen dispose de nombre de caractéristiques thématiques et esthétiques de l’expressionnisme allemand. Nous pouvons le constater à travers la figure du dictateur que représente le PDG de cette mystérieuse...
tracking img