Wisebox disserte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5392 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
MONT ATHOS

26-29 AOÛT 2010

Séjour avec et grâce à Pierre Deleplanque

Ouranopolis, petite ville du nord de la Grèce en Chalcidique.

C’est notre point d’arrivée depuis Athènes en avion et Thessalonique en voiture avant d’entrer dans la « Aghios Oros » ou « Montagne Sainte » de l’Athos : cette république monastique où ne sont acceptés que les hommes et où vivent environ 2000 moines etautres personnes non recensés, dont de nombreux albanais au service de maints travaux locaux.
Pierre Deleplanque, un ami, m’a convié à visiter avec lui ce lieu mythique de la Grèce ancienne comme moderne. La Péninsule de la Montagne Sainte est à deux pas de l’hôtel Xénia où nous passons la nuit. Nous sommes très proches de ce passage étroit de deux kilomètres seulement où le roi perse, XERXES,fit passer ses bateaux par dessus terre, grâce au bois et au beurre, afin d’éviter tout naufrage au cap sud où les vents sont violents et où les Perses, autrefois, perdirent près de 22 000 hommes en un terrible naufrage.

Il y a beaucoup de monde, en ce 27 Août matin, autour du petit ferry qui embarque 7 voitures et au moins deux cents personnes vers les divers docks et monastères que nousallons découvrir, estomaqués, émerveillés tout au long de la côte ouest de la péninsule du Mont Athos. Ce dernier se dresse, d’ailleurs, majestueux, au centre de la Montagne Sainte, telle une grande mitre épiscopale chapeautant les lieux saints, leurs hommes et leurs trésors sacrés.
Un guide, Nikos, père de famille de cinq enfants, fort sympathique et souriant, nous rejoint avec eau et pains frais(Koulouris) pour nous sustenter. L’hôtel pourtant fort cher n’a pas daigné servir un petit déjeuner à 6h du matin.
Nikos nous donne notre « Eidikon Eticion ou Diamonitirion, notre visa d’entrée, délivrée par la « IERA EPICTASIA AGHIOU OROU ATHO ». Un tempon de la Théotokos y préside. Marie, Mère de Dieu portant son enfant. « I MONIS CIMONOS PETROS » : ces lettres tamponnées en bleu indiquent quenous serons particulièrement destinés et accueillis dans ce grand monastère. Je vérifie mon nom et mon numéro de passeport international. Le document est imprimé en grec ancien avec «esprits » et « accents » rudes ou doux. Quatre signataires sont originaires de Merictis Lavras (le plus ancien monastère du Mont Athos) de Lochiarios, de Xénophon et Ecphigmenon. Ce sont les quatre higoumènes ou Pèresabbés qui forment à eux seuls les élus parmi vingt autres qui gouvernent pour une durée d’un an la Sainte Montagne. Trois grecs et un russe dorénavant aidés par un délégué du gouvernement grec. Je lis et traduis : « Gouvernement de la Sainte Communauté de la Sainte Montagne de l’Athos ».

Je ne pourrai décrypter ce document 21/29,7 Recto Verso sous plastique transparent, que plus tard. Douzearticles précisent à l’aimable visiteur ce qui est attendu de lui. Un beau contrat de respect et d’alliance pour une bienvenue et un séjour rempli de bénédictions… sans doute !

Notre petit ferry bien chargé va s’alléger de docks en docks aux quais souvent foulés par deux ou trois moines ensoutanés de gris ou de noir, âgés à barbes grises ou plus jeunes, flanqués d’un ballot léger d’effetspersonnels, d’un ou de plusieurs mulets (animaux males seuls acceptés) ou d’une jeep 4X4 attendant leur charge ou décharge.

Mer calme, bleu du ciel grec et bleu profond de l’eau. Notre ferry à l’avant relevé comme une lèvre abaissable à l’accostage, glisse calmement déversant régulièrement ses passagers…des hommes seulement, bien repérés comme tel à l’entrée du bateau. Les pantalons longs sont derigueur !
Nous longeons la côte ouest en direction du cap sud de cette longue presqu’île de 360 kms carrés seulement, « l’un des ces trois doigts ressemblant de terres qui plongent en mer Egée » nous dit Nikos.
Les mouettes nous font la fête de leurs vols calmes et solennels toutes ailes déployées, en planés ou piqués ou coups d’ailes brouillonnes selon les miettes ou morceaux de pains offertes...
tracking img