L'homme et l'animal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6534 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’homme et l’animal

MARCOZZI Nicolas, ROLLERI Ludovic, SCHWARTZ Grégoire et VALLET Alexandre

PROBLEMATIQUE : l’homme est-il un animal évolué ?

HYPOTHESE : l’homme est un animal ayant développée la pensée et l’intelligence contrairement à d’autres animaux ayant améliorés leurs caractères physiques tels la vitesse (guépard) ou le camouflage (caméléon) pour la chasse.Introduction -------------------------------------------------------------------------3

Analogies entre l’homme et l’animal 

Problématique : Dans quelles mesures l’Homme est-il un animal ?

1 Ressemblances génétiques---------------------------------------5

2 Ressemblances physiologiques---------------------------------9

3 Ressemblances« industrielles »-------------------------------13

Différences entre l’homme et l’animal

Problématique : En quoi l’Homme se distingue-t-il de l’animal ?

1 Les théories de l’évolution----------------------------------------------18

2 Divergences physiologiques actuelles---------------------------23

3 Différences intellectuelles----------------------------------------------31

Les sociétés animalesProblématique : Quels sont les particularités des sociétés animales ?

Les comportements sociaux des animaux---------------------36

Comportements de l’Homme en société-------------------------39

Interactions entre les sociétés humaines et animales--42

L’homme et ses instincts

Problématique : L’homme animal évolué, possède-t-il encore des
instinctsprimaires ?

Les réflexes---------------------------------------------------------------------46

Les comportements innés et acquis------------------------------48

L’intelligence-------------------------------------------------------------------52

Conclusion-----------------------------------------------------------------------------54

Introduction:Scientifiquement on peut définir un animal (du latin animus) comme un être vivant pluricellulaire capable de perception et, pour la plupart, de se mouvoir librement (les éponges ou les coraux par exemple ne sont pas capables de se déplacer bien qu’étant des animaux). D’autre part, pour être considéré comme un animal, l’organisme doit posséder la faculté de se nourrir par lui-même, et ce à partird’autres organismes (végétaux, bactéries, ou animaux) en les ingérant. En effet, l’animal a un mode de nutrition actif, c’est-à-dire qu’il se déplace pour aller chercher sa nourriture (certains animaux, tels que l’araignée ou l’éponge, usent de stratagèmes pour attirer et/ou capturer leur nourriture).
Par ailleurs, les animaux possèdent un système nerveux et des organes sensoriels grâce auxquels ilsperçoivent les modifications du milieu extérieur pouvant donc y répondre de manière adaptée par des comportements spécifiques.

Dans une définition plus courante le terme animal est employé pour distinguer les animaux des plantes ou de l’Homme bien que ce dernier soit un animal.

L’Homme actuel (ou Homo sapiens de son nom scientifique) peut être défini comme un être vivant bipède de lafamille des hominidés et seul membre encore existant du genre Homo. Sa bipédie totale lui confère une grande liberté de mouvement lui permettant l’usage de ses membres supérieurs afin d’agir sur son environnement. Cette caractéristique, combinée à un cerveau très complexe capable d’abstraction, de communication, de conscience de soi et de la mort, lui permet la création d’outils afin de palier à seslimitations physiques.

Grâce aux outils, l’homme a su s’adapter à une majorité d’environnement terrestre (climat, relief …).

Le centre de gravité du corps humain moderne est placé de telle manière qu’il rend la bipédie permanente possible. Comme les autres primates, l’Homo Sapiens est doté d’un large bassin, d’un genou pliable dans un seul sens, d’un os du talon allongé et...
tracking img