L effondrement de nos societes, lien a l environnement?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6731 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Pérennité des sociétés : Respect ou domination de la nature ? |
En quoi la nature est-elle le fondement de nos sociétés ? |

‘’La vie sur terre est arrivée il y a plus de quatre milliards d’années… Nous les hommes, il y a seulement deux cent mille ans, soit un vingt millième de temps d’existence par rapport à l’âge de la vie…pourtant nous avons réussi a bouleversé cet équilibre si essentielà la vie sur Terre et ce, ne serait-ce que depuis quelques années…’’. Tel est le constat que Yann Arthus Bertrand tire du monde contemporain. En effet, dans son film Home il met en corrélation plusieurs faits de société avec des catastrophes écologiques causées par l’homme et les conséquences qu’ils peuvent ou qu’ils ont provoquées.
Dans cet ouvrage, il ne s’agira pas de dénoncer, comme le faitce photographe écologiste français, toutes les actions néfastes contre l’environnement, mais plutôt de comparer plusieurs sociétés anciennes, contemporaines ou futures et de voir comment elles protègent, respectent, partagent, exploitent, dominent, ou détruisent l’environnement dans lequel elles s’implantent. Cette problématique prendra en compte diverses thématiques: culturelle, politique,architecturale, historique, philosophique, sociétale, … mises en relation avec la nature. Chacun des thèmes prendra pour exemple une société ancestrale, contemporaine ou future et tentera de faire comprendre comment les sociétés agissent, amènent à leur perte ou au contraire réussissent le pari audacieux de vivre en respectant la nature.
La problématique est la suivante : En quoi la nature est-ellele fondement de nos sociétés, de nos villes ?
Les sociétés décrites ci-après ont connus, ou connaissent des déclins ou à l’inverse, réussissent très bien et cela n’est, bien évidemment, pas dû qu’au seul lien avec l’environnement : en effet, mon rapport s’appuie sur le lien fort qu’il existe entre la pérennité de ces sociétés et l’environnement mais il existe aussi des raisons politiques,religieuses, … Par exemple, le cas de l’île de Pâques sera étudier mais seul le lien avec l’environnement sera décrit, même si le peuple doit sa disparition, certes à sa relation à l’environnement mais aussi pour des raisons politiques, et économiques.
Par ailleurs, j’essaierai de traiter le sujet de plusieurs manières : C’est-à-dire que le problème sera étudié à plusieurs échelles. D’une part, ils’agira d’étudier comment des sociétés fonctionnent et quel rôle ont-elles eu sur (ou pour) leur environnement : échelle du peuple. D’autres parts, j’étudierai la place de la nature à échelle humaine : c’est-à-dire le rôle qu’elle peut avoir dans la vie de tous les jours et comment on peut en tirer profit, ou au contraire la détruire. Enfin, il s’agira de donner l’hypothèse de solutions existantes,futures ou utopiques qu’elles soient à grande échelle ou non, mais que les solutions sont souvent à échelle planétaire.

Mon rapport d’étude traite plutôt de la relation avec la matière : Relation et appropriation des espaces urbains.

I. Une mauvaise adaptation au milieu naturel, quelles conséquences ?

A. Exploitation des ressources naturelles, mauvaise adaptation à l’environnement.a. La disparition de l’île de Pâques.
b. L’effondrement de la société des Mayas.

B. En voie de disparition !
a. Le Montana ou catastrophe contemporaine, et Dubaï à ses trousses.
b. La Chine: ‘’géant qui titube’’.
c. La nature reprend le dessus au Japon actuel.

II. Accoutumance au milieu naturel est-elle synonyme de développement ?

A. Une entente entre nature etsociété:
a. L’autarcie en pleine nature: le peuple des yanomamis.
b. La survie en terre d’Islande.

B. Des pays sous-développés qui donnent le ‘’La’’.
a. Une prise de conscience nationale : la Corée du Sud.
b. Un choix cornélien : le Costa Rica.
c. Le Gabon et l’éco-gestion.

C. Les mégalopoles: grâce (en partie) à la nature?
a. Les parcs de Londres,...
tracking img