Le Behaviorisme dissertations et fiches de lecture

  • Behaviorisme

    nous pouvons décrire le béhaviorisme comme une approche de la psychologie qui se base sur la croyance que seuls les comportements observables peuvent être étudiés de façon scientifique et objective. Cette définition est tirée du recueil 2013 de Jacques Forget ¹, tout comme la majorité des idées contenues dans ce texte. Cette théorie, introduite par John B. Watson (1878-1958), rejette les comportements internes tels que la pensée, les émotions, etc. L’objet d’étude du béhaviorisme est le comportement...

    1559  Mots | 5  Pages

  • Behaviorisme

    Le Behaviorisme * Historique Situer Le béhaviorisme (ou psychologie du comportement) nait de façon officielle avec la rédaction d'un article paru en 1913. Le titre de cet article est le suivant : Psychology as the behaviorist views it (Watson) Ses auteurs et leurs rencontres Le béhaviorisme fut fondé par le psychologue américain John Broadus -Watson (né en 1878 et mort en 1958)  Il est en effet l’un des principaux représentant du comportementalisme. Il a  notamment créé l’école psychologique...

    566  Mots | 3  Pages

  • Le behaviorisme

    prédispositions, pour étudier scientifiquement le comportement des organismes vivants et leurs relations avec l'environnement. L'apprentissage dans le monde animal offre un terrain de recherche privilégié, dans la mesure où il se prête à l'expérimentation Le béhaviorisme interprète donc tout comportement (humain ou animal) en termes de Il stimulus - réaction". Le stimulus étant ce qui provient de l'extérieur de l'organisme et la réaction ce que cet organisme fait après avoir été affecté par ce stimulus, Watson...

    5857  Mots | 24  Pages

  • le behaviorisme

    Théories des Organisations : Le Béhaviorisme Université Sidi Mohammed Ben Abdellah ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION THEORIES DES ORGANISATIONS : L’ECOLE BEHAVIORISTE MOUVEMENT DES RELATIONS HUMAINES « MAYO (1945), ROETHLISBERGER ET DICKSON (1939) » COURANT RESSOURCES HUMAINES « MASLOW(1954), ARGYRIS(1956), MCGRREGOR(1960), LIKERT (1961), HERZBERG (1966) » « ECOLE CARNEGIE » Fait par : Bencheikh Mohammed Yassine Boubkri Mounir El Ghannouchi Ismail Encadré par M...

    25590  Mots | 103  Pages

  • Béhaviorisme

    Béhaviorisme. Mouvement de psychologie qui préconise l'utilisation de procédures expérimentales pour étudier les mécanismes psychiques à travers le comportement, considéré comme une réponse à l'environnement (ou aux stimuli). La conception béhavioriste de la psychologie plonge ses racines dans les études sur l'associationnisme des philosophes britanniques. Elle est également dérivée de l'école américaine de psychologie du fonctionnalisme et de la théorie darwinienne de l'évolution, qui, l'une...

    954  Mots | 4  Pages

  • Behaviorisme

    Béhaviorisme psychologique Le béhaviorisme psychologique est une méthode de la psychologie élaborée et pratiquée notamment par Watson (1878-1958) et Skinner (1904-1990). On l'appelle ainsi (on utilise aussi en Français le mot "comportementalisme") car cette méthode ne s'intéresse qu'au comportement observable du sujet, par opposition à sa conscience ou à son état mental. Ce qui intéresse le béhavioriste, c'est ce qui entre dans l'esprit (les " questions " ou les stimuli) et ce qui en sort (les "...

    578  Mots | 3  Pages

  • Béhaviorisme

    Béhaviorisme Aller à :Navigation,rechercher |[pic] |Cet article doit être recyclé. | | |Une réorganisation et une clarification du contenu sont nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion. | |[pic] |Cet article ne...

    2890  Mots | 12  Pages

  • Le béhaviorisme

    Le béhaviorisme (le terme vient de l'anglais behaviour qui signifie « comportement », on parle donc aussi de comportementalisme) est une approche de la psychologie à travers l'étude des interactions de l'individu avec le milieu qui se concentre sur l'étude du comportement observable et du rôle de l'environnement en tant que déterminant du comportement[1]. Par exemple, l'apprentissage y est expliqué comme une modification du comportement observable ou non, modification résultant de la conséquence...

    2315  Mots | 10  Pages

  • Enseignement programmé, objectifs pédagogiques et béhaviorisme.

    Le Béhaviorisme, l'Enseignement Programmé et les Objectifs Pédagogiques sont trois notions différentes. Cependant elles ont toutes des liens en commun, qui se fondent sur l'apprentissage et le conditionnement. Nous allons expliquer dans un premier temps les liens qu'entretiennent Enseignement Programmé et Objectifs Pédagogiques. Puis dans un deuxième temps, les rapports qu'unissent Enseignement Programmé et Béhaviorisme. Et pour finir, les relations entre Béhaviorisme et Objectifs Pédagogiques. ...

    1618  Mots | 7  Pages

  • Le behaviorisme

    le behaviorisme, constructivisme et le socio—constructivisme A- Le behaviorisme : Le behaviorisme ou le comportementalisme a donné une base expérimentale à l’étude des comportements,en particulier humains. Selon cette perspective, apprendre, revient à sélectionner « les réponses » adéquates à« des stimulus »donnés. La méthode...

    1445  Mots | 6  Pages

  • Behaviorisme

    LE BEHAVIORISME Ecole des relations humaines Ecole de carnegie ( de prise de décision) 1 PLAN • • • • • INTRODUCTION ECOLE DES RELATIONS HUMAINES ECOLE DE CARNEGIE CONCLUSION BIBLIOGRAPHIE 2 LE BEHAVIORISME DÉFINITION Le béhaviorisme (ou comportementalisme) est une approche psychologique qui consiste à se concentrer sur le comportement observable déterminé par l’environnement et l’histoire des interactions de l’individu avec son milieu. 3 LE BEHAVIORISME AVÈNEMENT • Apparu...

    3366  Mots | 14  Pages

  • Apprentissage Behaviorism

    Apprentissage Psychologie du comportement Manifestations visibles, observables, mesurables d’un organisme vivant Explications matérialistes et causalistes des comportements humains (justifiées par des faits empiriques) Méthode expérimentale Le béhaviorisme Base de la pédagogie par objectifs et de l’enseignement programmé Définition Origine Issu de la tradition philosophique empiriste z z z Psychologie scientifique Bacon, Locke, Berkeley, Hume Pas de « connaissance pure » et indépendante de l’expérience...

    2095  Mots | 8  Pages

  • béhaviorisme

    La psychologie béhaviorisme Mise en situation Germain Tremblay a depuis bien longtemps , un problème de consommation d’alcool qui déboussole sa vie. Cette situation nous amène nous demander comment un psychologue behavioriste pourrait-il expliquer le comportement de Germain et peut-il soutenir que sa situation est irrémédiable ? Nous répondrons alors a cette question en expliquant les raisons de sa dépendances ainsi que le moyen d’y remédier. D’une part, en sachant qu’un psychologue...

    627  Mots | 3  Pages

  • Chapitre 1 fondements JG Section IIC behaviorisme 1 couleur 1

    Chapitre 1 Les fondements et l’état des  lieux du management Section 2 Écoles classiques de la pensée administrative (courant de pensée behavioriste) Courant de pensée behavioriste Béhaviorisme : Théorie qui fait consister la psychologie dans l’étude scientifique expérimentale du comportement. (Petit Robert) Deux approches principales : Le mouvement des relations humaines y Articulation entre la dimension humaine du travail et la productivité Le modèle participatif y Dimension sociale et...

    742  Mots | 3  Pages

  • biogarphie de john broadus watson

    publié un article célèbre, « Psychology as a Behaviorist Views It », dans Psychological Review. Son article distingue le behaviorisme des autres écoles de psychologie. Les behavioristes étaient objectifs, et refusaient les descriptions subjectives en s’appuyant sur des états mentaux d'un individu. L’article de Watson est décrit comme un manifeste lucide et éloquent pour le béhaviorisme. Selon Watson, la psychologie se doit d’être une science objective. Pour lui, l'objet de la psychologie est l'étude...

    1686  Mots | 7  Pages

  • L'étranger

    Béhaviorisme Le béhaviorisme (ou comportementalisme)[1] est une approche en psychologie qui consiste à se concentrer uniquement sur le comportement observable de façon à caractériser comment il est déterminé par l'environnement et l'histoire des interactions de l'individu avec son milieu, sans faire appel à des mécanismes internes au cerveau ou à des processus mentaux non directement observables[2]. Par exemple, l'apprentissage y est décrit comme une modification du comportement observable due...

    2589  Mots | 11  Pages

  • Const

    CONSTRUCTIVISTE Prof.Dr.Murat DEMİRKAN Mübeccel KAYA 2015,İSTANBUL TABLES DE MATIERS Introduction …………………………………………………………………..1 1. Qu’est ce que ces Les Courants Pédagogiques? ………………………… 2 2.Les  Courants Pédagogiques ………………………………………………3 2. 1. Le béhaviorisme ………………………………………………….3 2.1.1.Le courant béhavioriste,…………………………………..4 2.2. Le constructivisme ……………………………………………….5 2.2.1Le courant constructiviste…………………………………6 2.3. Le courant socio-constructiviste .........................................

    1966  Mots | 11  Pages

  • La pensée scientifique

    SCIENTIFIQUE 6 1- LE POSITIVISME 6 2- LE CONSTRUCTIVISME 6 3- LE RATIONALISME 6 4 – LE BEHAVIORISME (COMPORTEMENTALISME) 6 5 – LE CONGNITIVISME 7 6 – LE REDUCTIONNISME 7 7 – L’EMPIRISME 7 LE BEHAVIORISME (COMPORTEMENTALISME) 8 Principales thèses du behaviorisme 9 La généalogie du béhaviorisme 10 I. Les antécédents lointains : 10 II. Les antécédents immédiats : 10 Les variétés du béhaviorisme 11 REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES 16 SITES INTERNET 16 INTRODUCTION La tradition...

    5425  Mots | 22  Pages

  • Analyse de john broadus watson

    scientifiques ainsi que leurs inspirations. Aujourd’hui il sera sujet de John Broadus Watson qui est le fondateur du béhaviorisme, qui a beaucoup été influencé par les recherches ainsi que l’idée de départ de Sigmund Freud. La vie de ce fameux psychologue américain est très intéressante et permet également de voir pourquoi il s’est lancé dans la science de l’étude du comportement (béhaviorisme). Cette recherche consistera d’une biographie, suivie de son approche théorique seulement car il n’avait pas d’approche...

    2269  Mots | 10  Pages

  • Alternance codique

    forme ou gestaltisme est née en Allemagne à la fin d’années 1910. C'est notamment en réaction au behaviorisme que trois psychologues fondent ce courant psychologique: M. Wertheimer, K. Koffka et W. Köhler. En effet cette théorie psychologique qui a particulièrement mis l’accent sur les aspects de configuration et de totalité dans la vie mentale. L’idée est qu’avec l’associationnisme et le béhaviorisme, on s’intéresse à certains éléments de la situation et à leur relation. Au cours de cette période...

    964  Mots | 4  Pages

  • SKINNER chapitre au propre

    durant le reste de sa vie. Après avoir mené une vie heureuse, il entre sereinement dans la vieillesse et meurt en 1990. 1) LE BEHAVIORISME : UNE THÉORIE PSYCHOLOGIQUE DE L’ÊTRE HUMAIN Le behaviorisme est une théorie psychologique s’intéressant au comportement. En effet, behavior signifie comportement en anglais. En résumant beaucoup, on peut dire que pour le behaviorisme : «[…] les comportements sont des réactions à des stimuli issus du milieu, stimuli qui influent sur le comportement et le modifient1»...

    10391  Mots | 18  Pages

  • Introduction a la psychologie

    l'issu de l'expérience, Milgram reçoit les "profs". C'est une expérience importante, dont les résultats peuvent s'appliquer a de nombreuses situations. La visée des expériences est homothétique = loi générale. La première psychologie est le béhaviorisme. Celle ci s'appuie sur cette méthode expérimentale du laboratoire, on peut dire aussi la psychologie cognitive. Il y a aussi une autre approche de la psychologie, plus humaine qui va donner l'autre grande méthode : la méthode clinique. Ici, on...

    870  Mots | 4  Pages

  • Analyse sémiologique

    publicité on peut observer du béhaviorisme mécaniste direct et indirect. On peut observer le béhaviorisme mécaniste direct avec la présence du mot « peau » qui est répété dans cette publicité, également avec le mot « tache » qui est répété 4 fois à l’identique. La lettre « V » est énormément présente, en gros plan sur la zone textuelle, sur le pot de crème dans cette affiche pour que tout le monde se rappel de la marque Vichy lorsqu’il voit un « V ». Le béhaviorisme mécaniste indirect est perceptible...

    934  Mots | 4  Pages

  • Psychologie

    Théorie, approche, système explicatif du comportement (Behaviorisme, Psychologie humaniste, Psychologie cognitive…) 1. Le Behaviorisme : -John Watson: Rédige un article qui considère le Behaviorisme tel une philosophie à part entière. -On s’intéresse ici au comportement, à l’aspect visible. Hors de question de parler des déterminants, on les laisse aux philosophes dans cette conception. On ne traite ici que des faits objectifs. -Behaviorisme se rapproche d’E. Durkheim  → On rejette toute subjectivité...

    2328  Mots | 10  Pages

  • Histoire et modèles théoriques

    réflexes conditionnels en 1925. Il fait des expériences sur les chiens. Il faut conditionner l’animal pour apprendre. Petit à petit la psychologie expérimentale s’est mise en place par différents courants spécifiques. Le béhaviorisme Le béhaviorisme est une théorie selon laquelle la psychologie, pour être scientifique, doit prendre appui sur l’étude objective des comportements. C’est une méthode purement objective, tournée vers une condition expérimentale. ( C’est la psychologie...

    3625  Mots | 15  Pages

  • Lecture methodique

    Le constructivisme a pris son essor en réaction au behaviorisme qui limitait trop l'apprentissage à l'association stimulus-réponse. L'approche constructiviste de l'apprentissage met l'accent sur l'activité du sujet pour appréhender les phénomènes. La compréhension s'élabore à partir des représentations que le sujet a déjà. Aussi, dans cette perspective, les auteurs parlent de restructuration des informations en regard des réseaux de concepts particuliers à chaque personne. Voir Lasnier (2000) :...

    4750  Mots | 19  Pages

  • Le beahavorisme

    LE BEHAVIORISME Le behaviorisme a été fondé en 1913 par Watson. Ici c’est une tentative de rapprocher la psychologie à une science objective en se basant sur l’expérimentation. Le behaviorisme s’appuie sur les travaux médicaux et physiologiques de Pavlov. Il explique le comportement humain par le phénomène d’actions réactions, c’est à dire des stimuli (phénomène d’excitation ou d’incitation) et donc des réponses. Si on a le même stimulus, on aura une réponse habituelle. Le seul facteur de construction...

    801  Mots | 4  Pages

  • Cyberculture

    en 1960 et qui existe toujours de nos jours. 1/ La naissance du cognitivisme en opposition au béhaviorisme a) Définition du cognitivisme Le cognitivisme est un courant de la recherche scientifique concernant le domaine des capacités à connaître, agir, parler, comprendre, qui s’est amorcé au milieu du XXe siècle et se poursuit activement de nos jours, dans les années 1950, au béhaviorisme. (1) Le cognitivisme repose sur la métaphore que le cerveau est similaire à un ordinateur...

    1005  Mots | 5  Pages

  • Tata

    principales analyses psychologiques qui vont influencer les publicitaires : * Freud et son idée que l’homme n’est plus maitre de sa propre maison * Dichter et sa théorie sur le principe des motivations * La réflexologie Pavlovienne et le béhaviorisme Selon Freud, nos comportements conscients sont le détournement de nos désirs profonds et inconscients ce qui va avoir un impact sur les créations publicitaires en elles-mêmes. Selon Dichter, Met en avant l’idée de motivation de l’individu qui...

    548  Mots | 3  Pages

  • Qu'est ce que la psychologie cognitive

    processus qui se rapportent à la connaissance et à la fonction qui la réalise. La psychologie cognitive part du principe que l'on peut inférer des représentations, des structures et des processus mentaux à partir de l'étude du comportement. Contre le béhaviorisme elle défend que la psychologie est bien l'étude du mental et non du comportement. À la différence des autres courants mentalistes, elle ne pense pas que l'introspection soit une voie d'accès particulièrement fiable pour explorer le mental. La...

    1623  Mots | 7  Pages

  • Théorie de l'apprentissage

    avec des exemples les théories d’apprentissage. Identifier les auteurs respectifs les plus influents. Relier les méthodes pédagogiques, les conceptions d’apprentissage de l’acte d’enseigner avec les courants. Courants pédagogiques : Le behaviorisme. Le constructivisme. Le cognitivisme. Le socioconstructivisme. Les théories de l’apprentissage se distinguent les unes des autres par le processus qu’elles invoquent pour expliquer l’apparition du comportement nouveau (l’apprentissage) qui...

    735  Mots | 3  Pages

  • Le conditionnement opérant

    par ses pairs comme le psychologue et l’un des scientifiques américain le plus important du XXème siècle. NAISSANCE DU BEHAVIORISME Le terme de behaviorisme a été inventé par John Broadus Watson, en 1913. Cette même année, il publie un article intitulé La psychologie telle que le béhavioriste la voit, dans lequel il établit les principes de base de son idéologie. Le béhaviorisme défend l’idée que la psychologie en tant que science naturelle doit être analysée uniquement sur des événements observables...

    1263  Mots | 6  Pages

  • La psycho

    appréhender les phénomènes psychologiques par la voie  d’une méthode (l’expérimentation). L’esprit consiste à  comprendre les phénomènes psychologiques par la voie  des faits/données plutôt que par des théories/concepts Approche mise en œuvre par Piaget et Skinner 2)Le béhaviorisme Déf : Tout comportement résulte d’un apprentissage - Débuts : début XXème siècle  - Premier grand paradigme* de la psychologie 2.1) Les précurseurs et fondateurs - Ivan Pavlov (1849-1936) : médecin et physiologiste  russe, prix nobel de médecine 1904 ...

    654  Mots | 3  Pages

  • Introduction, psychologie cognitive

    notre fonctionnement. Comment observer un individu objectivement sans opinion sous-jacente ? Le Béhaviorisme : Il s’agit de la conception de la psychologie comme science du comportement observable, sans référence à la conscience. Le béhaviorisme est conçu selon un système de stimulus réponse : Stimulus  Réponse Stimulus  Boîte noire (individu)  Réponse Les tenants du béhaviorisme profèrent qu'un comportement est avant tout une réponse à un stimulus de l’environnement. On peut...

    650  Mots | 3  Pages

  • Histoire de la psychologie

    Méthodes et théories psychanalytiques  Le développement de la personnalité  Eléments de psychopathologie  PROGRAMME Les origines philosophiques de la psychologie  Les différents courants de la psychologie  ◦ ◦ ◦ ◦ ◦ 1 Le Behaviorisme 2 La psychologie cognitive 3 La psychanalyse 4 La psychologie clinique 5 la psychopathologie. DEFINITION DE LA PSYCHOLOGIE  Quel est l’objet de la psychologie?  La psychologie est-elle une science? DEFINITION DE LA PSYCHOLOGIE ...

    3817  Mots | 16  Pages

  • Théories De L Apprentissage Et Activités FLE

    nous verrons comment les 3 courants principaux de l’apprentissage (le béhaviorisme, le cognitivisme et le constructivisme) peuvent nous aider à élaborer des activités pour la classe. Béhaviorisme, cognitivisme, constructivisme. Le béhaviorisme(de l’anglais « behavior », comportement) s’intéresse aux comportements observables de l’apprentissage. John B.Watson a été historiquement le premier à utiliser le terme behaviorisme dans un cours article publié en 1913 :« Psychology as the behaviorist views...

    1893  Mots | 4  Pages

  • John Broadus Watson

    B. Resor . En 1924, il devient vice-président de la société. A la même année, il publie l'expérience de conditionnement le plus célèbre,l'étude du « Little Albert ». Watson publie toujours des ouvrages en lien avec son courant psychologique (le Behaviorisme) : en 1928 il écrit : »la prise en charge psychologique des nourrissons et des enfants ». En 1945, il prend sa retraite en tant que vice-président de William Agence Esty . Pour finir, en 1958, Dr. John Broadus Watson brûle toutes ses œuvres inédites...

    889  Mots | 4  Pages

  • Intactionnisme

    Structuralisme Wundt Titchener Empirisme logique Comte Bernard 20 siècle (début) e Mentalisme Psychanalyse Freud Erickson Gestaltisme Wertheimer Koffka Béhaviorisme Pavlov Watson Thorndike Psychologie humaniste Constructivisme Approche développementale Piaget Approche interactionniste Bruner Néo-béhaviorisme Hull Skinner 20e siècle (milieu) Rogers Pearls Approche sociale cognitive Cognitivisme Traitement de l’information Gagné Ausubel Apprentissage stratégique Tardif...

    6672  Mots | 27  Pages

  • Le cognitivisme

    Le cognitivisme est un paradigme qui fait partie des sciences cognitives qui visent à constituer une science naturelle de l’esprit et de la connaissance dans le sens de processus et produit. Le cognitivisme s’est développé en s’opposant au béhaviorisme tout en s’appuyant sur une approche expérimentale, et en bénéficiant des réflexions issues de la théorie des systèmes, de la cybernétique, de l’informatique, de la linguistique, de la neurologie et de la philosophie du fonctionnement mental, disciplines...

    1393  Mots | 6  Pages

  • Cours sociologie politique

    faire renaître. En parallèle, on va voir se dessiner l’évolution de la science politique aux USA et en France. A/ L’évolution de la Science politique aux USA Cette évolution va connaître 3 phases. Tout d’abord une phase d’implantation, le behaviorisme, la modélisation. 1- L’implantation de la science politique outre atlantique : La science politique va s’implanter au sein des universités avec la création, vers la fin du 18e s, de département de la science politique; c’est l’apparition...

    5423  Mots | 22  Pages

  • Distribitionnalisme

    l’on étudie. 3-2-L’objectif du distributionnalisme : Appliquer à la langue anglaise, de manière mécanique, les techniques mises au point pour les langues amérindiennes. 3-3- Le béhaviorisme : Bloomfield est influencé par la théorie du comportement, appelée béhaviorisme ( de « behaviour »: le comportement). Le béhaviorisme, appelé « psychologie du comportement » se présente comme une étude objective de l’homme. Il rejette toutes les analyses qui font appel à l’intuition pour s’en tenir à une observation...

    991  Mots | 8  Pages

  • Psycho enfant

    .............8 1.Fondements théoriques et historiques:...............................................................8 Les béhavioristes:................................................................................................ 8 Le Néo-béhaviorisme:......................................................................................... 8 Psychologie de l'enfant Psychologie contemporaine: La psychologie de l'enfant est une science récente (environ 50 ans) comparé à la philosophie...

    1880  Mots | 8  Pages

  • Selon skinner, « tout apprentissage est conditionnement ».qu’en pensez-vous ?

    apprentissage est conditionnement ? Tout d’abord il s’agit de s’intéresser aux idées des béhavioristes sur l’apprentissage par conditionnement. Par la suite nous aborderons les idées des mouvements qui ont critiqué les idées principales de Skinner et du béhaviorisme. Enfin nous serons amené à nuancer cette interprétation en revenant sur un aspect plus général de notre sujet. Premiere partie : La théorie de Skinner concernant l’apprentissage par conditionnement repose sur trois principes clés : Le premier...

    1239  Mots | 5  Pages

  • Psychologie générale : résumé

    appelle le béhaviorisme. Le béhaviorisme est une psychologie scientifique, une science naturelle fondée sur l’observation et l’expérimentation empiriques de phénomènes comportementaux. Le but du béhaviorisme est de mettre la connaissance scientifique des lois du comportement au service de techniques de contrôle de ce même comportement. ● Le béhaviorisme s’intéresse aux comportements de tout organisme vivant mais s’applique indifféremment aux animaux et aux êtres humains. Le béhaviorisme vise à...

    4439  Mots | 18  Pages

  • Dépendance à la drogue

    présenté à Marie-Josée Turmel Département des sciences humaines Cégep de Granby – Haute-Yamaska 13 novembre 2012 Table des matières Introduction……………………………………………………………………………….3 Problématique ……………………………………………………………………………3 L’approche béhaviorisme………………………………………………………………….5 L’approche biologique…………………………………………………………………….6 L’approche psychanalytique………………………………………………………………7 L’approche humaniste……………………………………………………………………..8 L’approche cognitiviste ……………………………………………………………...…9 Bibliographie……………………………………………………………………………...

    2587  Mots | 11  Pages

  • L'apprentissage chez l'enfant

    SOMMAIRE I- PRESENTATION DU CONCEPT. I.1- Définition I.2- Apprentissage élémentaire I.2- Apprentissage complexe II- LES MODELES D’APPRENTISSAGE II.1- Le constructivisme II.2- Le behaviorisme II.3- Le cognitivisme III- LES OUTILS D’APPRENTISSAGE III.1-La mémoire III.2- La motivation III.3- La documentation III.4- L’expérience IV- LES THEORIES DE L’APPRENTISSAGE IV.1- Conditionnement classique...

    3948  Mots | 16  Pages

  • Skinner

    américain du XXe siècle — et sans doute même le plus grand psychologue dans le monde depuis, ou avec Freud. Véritable tour de force, son premier livre, The Behavior of Organisms [Le comportement des organismes] (1938), légitima un nouveau courant du behaviorisme. Après sa publication, Skinner continuera, cinq décennies durant, de développer, affiner, corriger et affiner encore ses positions. Aucun problème ne semblait trop vaste ou trop étroit pour ses capacités d’observation et d’analyse. Découverte...

    6785  Mots | 28  Pages

  • Psychologie cognitive

    les bases de la psychologie cognitive, nouvelle voie de la psychologie, qui va donc se détacher de la précédente, le béhaviorisme, en plusieurs points. Pour commencer, définissons brièvement la théorie béhavioriste. Cette approche se concentre exclusivement sur le comportement observable, de façon à caractériser la manière dont il est déterminé par l’environnement. Le béhaviorisme s’intéresse aussi à l’histoire des interactions entre l’individu et son milieu, sans faire appel aux mécanismes internes...

    646  Mots | 3  Pages

  • Les modèles d'apprentissage

    |élèves ? | | | | LES ASSOCIATIONNISTES   Les théories associationnistes sont les antécédants du béhaviorisme. La psychologie moderne s'est développée sous l'influence de la théorie associationniste (sous Locke, Hobbes, Berkeley, Hume et Hartley et Mills). Pour expliquer l'apprentissage, les associationnistes du type S-R (stimulus-réponse) mettent...

    6836  Mots | 28  Pages

  • Dissertation sur le distributionnalisme

    l’on étudie. 3-2-L’objectif du distributionnalisme : Appliquer à la langue anglaise, de manière mécanique, les techniques mises au point pour les langues amérindiennes. 3-3- Le béhaviorisme : Bloomfield est influencé par la théorie du comportement, appelée béhaviorisme ( de « behaviour »: le comportement). Le béhaviorisme, appelé « psychologie du comportement » se présente comme une étude objective de l’homme. Il rejette toutes les analyses qui font appel à l’intuition pour s’en tenir à une observation...

    1068  Mots | 5  Pages

  • Staps

    FECHNER, WUNDT, VON HELMHOLTZ). Psychométrie : mesure des phénomènes psychiques. Objet : le psychisme, la conscience, la méthode, le recueil de données empiriques, l’introspection du sujet. ➢ Après cette phase, il y a une révolution : le Béhaviorisme avec Watson en 1913 aux USA et Piéron en 1907 en France. L’objet est le comportement, la méthode c’est l’observation objective. Définition du comportement : c’est l’activité d’un organisme en inter action avec son environnement. Le terme désigne...

    3723  Mots | 15  Pages

  • distributionnalisme

    diachronique). 2. Il existe une prise de position très marquée par rapport à la théorie psychologique dominante (ce qu’évite la linguistique européenne). L. Bloomfield s’appuie en effet sur le béhaviorisme et se montre très hostile à toutes les tendances « mentalistes » ou « subjectivistes ». Le béhaviorisme représente en effet non seulement une psychologie du comportement, mais aussi une méthode scientifique. Dans cette perspective, la linguistique a sa place parmi les sciences du comportement humain...

    989  Mots | 4  Pages

  • La pedagogie par objectif

    LA PEDAGOGIE PAR OBJECTIF Le behaviorisme comme socle théorique de la PPO : La théorie béhavioriste est apparue en réaction de la théorie mentaliste. Le béhaviorisme ou psychologie du comportement rejette la référence à la conscience, il postule qu’il faut se centrer sur les comportements observables et mesurables que l’apprentissage permet et que l’on peut produire n’importe quel apprentissage à condition d’utiliser les techniques adéquates. Il fut fondé au début du XX siècle par le psychologue...

    992  Mots | 4  Pages

  • Apprentissage organisationel

    Apprentissage individuel. Théorie behaviorisme : Historique : Historiquement, le behaviorisme est apparu en réaction aux approches dites mentalistes qui voyant dans « le mental la cause de toute action » défendaient l'introspection en tant que méthode d'accès à la compréhension de l'esprit. Suivant l'impact de Sigmund Freud et ses théories structuralistes, la psychologie s'est partagée entre les européens et les américains qui ont poursuivi la perception et le behaviorisme respectivement (Carlson et...

    5273  Mots | 22  Pages

  • courscomportementalismes2

    Diapo 1 LE BEHAVIORISME OU COMPORTEMENTALISME Diapo 2 Le comportementalisme est la doctrine psychologique qui ne prend en compte que les aspects visibles des conduites et les met en rapport avec des évènements environnementaux immédiats objectivables. Le béhaviorisme ou comportementalisme veut faire de la psychologie l’étude expérimentale des comportements observables. Diapo 3 Ivan Pavlov peut être considéré comme le père de cette doctrine. Son protocole expérimental en stimulus-réponse fut repris...

    4806  Mots | 18  Pages

  • Office

    premier mode de fonctionnement conscient (intellectuel) qui est mis en évidence : les mécanismes perceptifs et les traitements d'information effectués par le cerveau montrent que nous cherchons à donner une cohérence aux phénomènes perçus. Si le béhaviorisme a montré que l'environnement extérieur pouvait émettre des stimuli à l'égard de l'individu, la Gestaltthéorie a cherché à décrire la façon dont l'information était traitée par la conscience. Avec ce courant de pensée, l'objectivité a perdu un peu...

    2132  Mots | 9  Pages

  • Resume du cours Freud

    Résumé du cours L'être humain selon Freud Introduction I. La vie de Freud II. Distinguer la psychologie selon Freud du behaviorisme III. La méthode freudienne: de la psychiatrie à la psychanalyse IV La découverte de l’inconscient V. L’importance des pulsions dans la vie psychique VI. Deux théories du psychisme VII. L’importance du complexe d’Œdipe chez Freud VII. 1 L’orientation sexuelle est-elle innée? VII. 2 L’objection de Sartre Conclusion La vie de Freud Freud est né le 6 mai 1856 à Freiberg...

    5083  Mots | 10  Pages

  • Initiation a la psychologie cognetive

    associations entre les bonnes solutions et les récompenses. 2.2 De l’associationnisme au behaviorisme : D'autres chercheurs, qui étaient des contemporains de Thorndike, ont expérimenté sur l'animal afin d'explorer les relations stimulus-réponse par des approches différentes de celles de Thorndike et ses successeurs associationnistes. Ces chercheurs se situaient à cheval entre l'associationnisme et le behaviorisme naissant. En Russie, le physiologiste — et prix Nobel — îvan Pavlov (1849-1936) a ...

    4199  Mots | 17  Pages

  • Psychologie de l'apprentissage

    grand nombre L’inconvénient c’est la perte d’information entre l’émetteur et le récepteur, et le manque d’expérimentation. 1) Trois modèles d’apprentissages Durant le 20ème siècle, 3 modèles d’apprentissage : - Théorie comportementaliste (ou behaviorisme) : Elle naît d’une théorie développé par Skinner. Ce qui est important, c’est la manière dont est perçu l’apprentissage, ici c’est un processus qui répond à un stimuli. Celui qui apprend doit adapter son attitude en fonction de son environnement...

    2121  Mots | 9  Pages

  • Les différents courants en psychologie

    [pic] [pic] [pic] Le behaviorisme Le Béhaviorisme est une théorie d’origine américaine (to behave et behavior signifient respectivement se comporter et comportement), qui assigne pour but à la psychologie l’étude du comportement ou des conduites. Elle a été explicitement formulée par John B. Watson en 1913, qui la fonde sur la méthode descriptive employée pour l’étude des animaux. Les concepts : Le conditionnement est au centre des théories comportementales. Il existe deux types de conditionnements...

    4483  Mots | 18  Pages

tracking img