Être conscient de soi est-ce etre maître de soi

Pages: 5 (1003 mots) Publié le: 10 novembre 2010
être : Du latin esse, « être ». 1) Verbe : exister, se trouver là. En logique, copule exprimant la relation qui unit le prédicat au sujet (exemple : l'homme est mortel). 2) Nom : ce qui est, l'étant. 3) Le fait d'être (par opposition à ce qui est, l'étant). 4) Ce qu'est une chose, son essence (exemple : l'être de l'homme). 5) Avec une majuscule (l'Être), l'être absolu, l'être parfait, Dieu.conscience : La connaissance qu'a l'homme de ses pensées, de ses sentiments et de ses actes. La conscience, par cette possibilité qu'elle a de faire retour sur elle-même, est toujours également conscience de soi. C'est elle qui fait de l'homme un sujet, capable de penser le monde qui l'entoure. CONSCIENCE MORALE: Jugement pratique par lequel le sujet distingue le bien et le mal et apprécie moralementses actes et ceux d'autrui. CONSCIENCE PSYCHOLOGIQUE : Aperception immédiate par le sujet de ce qui se passe en lui ou en dehors de lui.
maître : Du latin magister, «celui qui est plus » (sous-entendu « que les autres »), « le maître ». Personne qui exerce une autorité, une domination (notamment sur un esclave), un pouvoir. Chez Hegel, la conscience qui, dans la lutte à mort qui l'oppose à uneautre conscience, préfère la liberté à la vie et s'affirme dans l'indépendance à l'égard d'autrui (dialectique du maître et de l'esclave). Chez Nietzsche, l'homme vaillant et sans scrupule, qui se moque de la morale du ressentiment.

Discussion :
Peut-on faire entrer en équivalence les notions de conscience et de maîtrise ? Si conscience n'implique pas maîtrise, l'inverse n'est pas vrai, il nepeut y avoir de maîtrise sans conscience.
Suggestion de plan :
Première partie : Que peut-on appeler conscience de soi ?
Ce qui s'éprouve soi-même se possède au point d'émerger comme un absolu, ce qui a sa raison d'être en soi. C'est ce qui permet d'affirmer je pense, je suis, j'existe, sans aucun doute, puisqu'il n'y a pas une distance à franchir, un écart creusé entre un sujet et un objet.C'est donc dans l'absence de distance que le soi est conscience de soi et qu'il s'éprouve comme conscience de soi : ce que je pense, ce que je connais, ce que je vois ..., s'accompagne d'un sentiment : je connais que je connais, je sais que je sais, je sens que je sens... La seule façon d'exister pour une conscience, c'est d'avoir conscience qu'elle existe affirme Sartre dans L'imagination.
Aprèsavoir constaté mon existence, comme c'est le cas avec le cogito cartésien, je constate que j'ai constaté mon existence : je constate donc qu'il existe en moi une capacité de réflexion sur moi-même. Ce constat n'est pas réfutable car dès le cogito, le "je pense" est pensé par moi, et donc je me pense.

Deuxième partie : La conscience est agir

La pensée de soi nécessite la potentialité d'actionsur soi, elle est d'autant plus grande que celle-ci est importante. En effet, si quelqu'un d'autre me pense, cela ne modifie pas mon état, mais si je me pense, cette pensée a lieu en moi, et donc modifie mon état. Comme je suis à l'origine de cette pensée de moi, j'agis sur moi ; si je n'avais pas cette possibilité d'action sur moi-même, je ne pourrais donc pas me penser, et mes pensées seraient unesuite linéaire d'idées se succédant mécaniquement les unes aux autres sans que j'en suive le fil, et donc sans que j'en sois conscient. La conscience de soi nécessite donc la possibilité d'agir sur soi.

Si je peux modifier mes pensées, je peux donc faire autre chose que d'obéir à des déterminismes naturels à l'instar de l'animal ; je connais donc les décisions que j'ai prises et peux lesmodifier (si je ne peux pas les modifier, je ne peux pas agir sur moi et suis donc dans un moment d'inconscience, d'action mécanique). Si je connais et peux modifier mes décisions, j'en suis responsable. Tout sujet conscient d'exister est donc responsable, c'est-à-dire capable de maîtriser ses actions. D'autre part, un être n'ayant pas cette possibilité d'action sur ses pensées ne peut pas se...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Etre conscient de soi, est-ce être maître de soi ?
  • Être conscient de soi, est-ce être maître de soi
  • Être conscient est-ce être maitre de soi ?
  • Etre conscient de soi est ce être maitre de soi
  • Être conscient de soi, est-ce être maître de soi ?
  • Être conscient de soi, est-ce être maître de soi
  • être conscient de soi est-ce être maitre de soi
  • Etre conscient de soi est ce etre maitre de soi

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !