Algebre

2918 mots 12 pages
Spéciale PT

LYCÉE L E C ORBUSIER

P ROGRAMME DE COLLE N O 1
Algèbre linéaire
Comme d’habitude K = R ou K = C.

Semaine du 14 au 19 septembre 2009

Remarque Pour montrer qu’une partie est un s.e.v, il est souvent plus efficace de l’écrire comme s.e.v engendré que de revenir à la définition d’un s.e.v.

Espaces vectoriels
Définition 1 (Espaces vectoriels) Soit E un ensemble muni d’une loi de composition interne E × E −→ E (x, y) −→ x + y et d’une loi externe K × E −→ E (λ, x) −→ λ.x. (E, +, .) est un K-espace vectoriel si et seulement si 1. ∀x, y, z ∈ E, (x + y) + z = x + (y + z) (associativité) 2. ∀x, y ∈ E, x y = y + x (commutativité) 3. la loi possède un élément neutre : ∃y ∈ E/∀x ∈ E, x + y = x . 4. chaque élément possède un opposé : ∀x ∈ E, ∃y ∈ E/x + y = O 5. ∀λ, µ ∈ K, ∀x ∈ E, (λ + µ).x = λ.x + µ.x 6. ∀λ ∈ K, ∀x, y ∈ E, λ.(x + y) = λ.x + λ.y 7. ∀λ, µ ∈ K, ∀x ∈ E, λ.(µ.x) = (λ.µ).x 8. ∀x ∈ E, 1.x = x

Applications linéaires
Définition 4 (Applications linéaires) Soient u : E −→ F une application entre deux K−espaces vectoriels.u est dite linéaire si et seulement si ∀x, y ∈ E, ∀λ, µ ∈ K u(λ.x +µ.y) = λ.u(x)+µ.u(y).

Proposition 2 Une application linéaire envoie le vecteur nul sur le vecteur nul : si u ∈ L(E, F), u(0E ) = 0F .

À propos de 3. : vous avez vu en PTSI qu’il– l’élément neutre – est alors unique et on le note 0. À propos de 4. : cet opposé est alors unique ; on le note −x. Ces quatre premières propriétés font de (E, +) un groupe commutatif. Exemples fondamentaux à revoir : Kn , K[X], Kn [X], M(n,p) (K).

Remarque Il n’est pas rare de voir des élèves – même aux concours – démontrer ce dernier point quand on leur demande de montrer qu’une application est linéaire. Ils montrent u(λ.x + µ.y) = λ.u(x) + µ.u(y) puis u(0E ) = 0F . Pour se faire repèrer comme n’apprenant pas son cours, il n’y a pas mieux. Vocabulaire Endomorphisme : application linéaire d’un espace vectoriel dans lui-même. Isomorphisme : application linéaire bijective.

en relation

  • algebre
    1471 mots | 6 pages
  • Algèbre
    608 mots | 3 pages
  • Algébre
    7888 mots | 32 pages
  • algebre
    1506 mots | 7 pages
  • algebre
    8731 mots | 35 pages
  • Algebre
    5235 mots | 21 pages
  • Algèbre
    15948 mots | 64 pages
  • ALGEBRE
    15620 mots | 63 pages
  • Algebre
    12229 mots | 49 pages
  • Algebre
    534 mots | 3 pages