Analyse micro/macro bollywood

5672 mots 23 pages
-------------------------------------------------
Bollywood entre le soft power et le moteur de la croissance indienne Date : 14 Avril 2011
-------------------------------------------------

Table des matières

Introduction 3 La Culture Bollywoodienne 3 Les Films 4 L’importance des acteurs/stars 4 Scénarios 5 Le cinéma Indien à l’étranger 5 L’Asie 6 L’Afrique 6 L’Europe 7 L’Amérique du Nord 7 Bollywood et le soft power 8 Les tendances dans l’industrie cinématographique indienne 9 Les coproductions indo-occidentales 9 Le cas UTV 9 Le cas DQE 11 Le cas Reliance Entertainment 11 La contribution à l’économie Indienne 12 Conclusion 13

Introduction

Qu’est-ce que Bollywood si ce n’est une association de deux mots, Hollywood et Bombay ? L’industrie du cinéma Indien ne se résume d’abord pas qu’aux films de Mumbai, et représente clairement les disparités culturelles de l’Inde : n’oublions donc pas le cinéma de Kollywood (cinéma tamoul), de Tollywood (cinéma télougou d’Hyderabad), de Malluwood (cinéma de Kerala) et de Sandalwood (cinéma kannada de Karnataka) ! Au cours du XXe siècle, le cinéma indien fut d’abord défendu par les couleurs de Tollywood, puis lors de la deuxième moitié du même siècle, les rites et mariages Hindous de Bollywood ont pu faire leur place et représenter plus récemment l’image du soft power indien dans le monde. L’influence culturelle de Bollywood semble donc être très profitable à l’Inde, aussi bien à l’intérieur de ses frontières que dans le monde. L’industrie du cinéma indienne à notamment toujours une forte marge de progression en Europe ou elle commence à marquer ses repères parmi des consommateurs curieux.
En plus de représenter en partie la culture indienne, l’industrie de Mumbai est aussi un moteur de la croissance du Pays. Nous avons étudié dans ce présent rapport l’impact sur l’emploi et le PIB indien de l’industrie du cinéma indien. Les acquisitions et fusions récentes de grandes sociétés

en relation

  • Diagnostic externe
    2043 mots | 9 pages
  • problématique
    12747 mots | 51 pages
  • Mondialisation
    6791 mots | 28 pages
  • Clusters mondiaux
    55054 mots | 221 pages
  • Marketing écologique (thèse)
    59717 mots | 239 pages
  • la déchéance dans le romain d'Alain Mabanckou
    77870 mots | 312 pages
  • dissertation
    49622 mots | 199 pages