Audit opérationnel

29309 mots 118 pages
Introduction Générale

Dans le monde actuel des affaires, la fraude est un risque de plus en plus présent au sein des entreprises. Et pourtant, tant qu'on n'y a pas été confronté, on s'imagine que cela n'arrive qu'aux autres et on préfère ne pas y penser.

La malhonnêteté semble se développer et entrer dans les mœurs. Au fur et à mesure la moralité qui caractérisait nos sociétés se retirent en laissant la place à la mauvaise foi. Elle touche tous les milieux publics et privés, elle se pratique isolément mais le plus souvent avec la complicité d’autrui, collègues, clients ou fournisseurs, elle vise aussi bien les biens matériels qu’immatériels.

Néanmoins, la fraude peut engendrer des conséquences énormes pour l’entreprise, voire menacer son existence et mettre en jeu sa réputation. Seuls les grands scandales financiers sont dévoilés au grand jour. Ainsi, le coût de la fraude dans les PME est difficilement quantifiable étant donné que la plupart des cas ne sont même pas connus ou ne sont pas publiés.

La fraude a bien entendu des conséquences financières. Cependant, les effets non financiers ne doivent pas être omis. En effet, elle peut entraîner un manque de confiance dans l’entreprise pour ses clients, ses actionnaires et ses autres partenaires et compromettre irrémédiablement sa réputation. Elle est donc, en tant que risque pour une entreprise, intolérable à l’ensemble des partenaires et c’est pourquoi, elle est cataloguée comme un risque et même un risque majeur. Elle doit faire l’objet d’une attention particulière du plus haut niveau dans l’entreprise jusqu’au niveau opérationnel.

La majorité des fraudes sont perpétrées par les employés mais également par les propriétaires de l’entreprise, par la direction voire par d’autres personnes chargées de la supervision, et impliquent souvent pour les plus graves une collusion entre plusieurs "acteurs" ou partenaires de l’entreprise.

La meilleure technique dont peut

en relation

  • Audit opérationnel
    4545 mots | 19 pages
  • Audit opérationnel
    2246 mots | 9 pages
  • Audit operationnel
    17984 mots | 72 pages
  • Audit opérationnel
    397 mots | 2 pages
  • Audit operationnel
    5881 mots | 24 pages
  • Audit operationnel
    2512 mots | 11 pages
  • Audit opérationnel
    3515 mots | 15 pages
  • audit operationnel
    11450 mots | 46 pages
  • Audit opérationnel de la trésorerie
    8916 mots | 36 pages
  • Methodologie audit operationnel
    21300 mots | 86 pages