Baudelaire - a une passante

748 mots 3 pages
Commentaire d’A une passante de Ch. Baudelaire

Le 110e poème des Fleurs du Mal, qui illustre bien le recueil : l’ambigüité entre le mal (la mort et le désespoir de n’ê pas aimé) et la beauté (de la f et du poème) : la beauté qu’on extrait du mal.
Il s’agit d’un sonnet en alexandrins, placé dans la 2e partie du recueil, « Tableaux parisiens ». On y trouve bien l’esthétique de Baudelaire : l’importance de la ville contre la nature, l’amour pour le superficiel (ce qui est construit par l’h = par ex, f comparée à une statue au v. 5). Il est clairement construit en deux parties : les 2 quatrains (description) et les 2 tercets (les sensations).
Sonnet : inventé par Plutarque, genre prisé par les classiques et les romantiques. Ms CB ne suit pas la règle, cô on le voit ds ce poème : le 2e quatrain ne reprend pas les rimes du 1er (effet de rupture de la stabilité), les tercets sont en cdc dee (au lieu de ccd ede).

Les 2 quatrains : descript° de la beauté d’une passante
Au v. 1, CB place le contexte : celui d’une rue. Mais surtout, par le pronom personnel « moi », il semble établir une dichotomie entre lui et le monde autour. Cette rue est de surcroit « assourdissante », cad bruyante, elle est personnifiée (« hurlait »). Le monde est indifférencié, jusqu’à l’arrivée de la passante au v. 2.
Du v. 2 au v. 5, descript° de la f : une seule phrase (seulement interrompue par un ;). Commenter les adj (noble, fastueuse, etc.) et « feston » : expliquer l’effet voulu.
Par le vers longs (2-5, 6-8), il cherche à créer l’effet de l’observation (distance, regard), et aussi l’effet de la femme qui passe, majestueuse. Peu de ponctuation = le vers coule comme la femme passe. Vers équilibrés (sauf v.2 où la césure se place après l’adj « gd »).
La f n’est décrite que par métonymie, et même 1 synecdoque (la partie pour le tout) : feston & ourlet = robe. Trois éléments du corps : main, jambe, œil. La main et la jambe = m effet que les adj.
Mais dans l’œil, le poète annonce déjà

en relation

  • A Une Passante De Baudelaire
    687 mots | 3 pages
  • à une passante Baudelaire
    1443 mots | 6 pages
  • Baudelaire - a une passante
    2755 mots | 12 pages
  • a une passante baudelaire
    2473 mots | 10 pages
  • A une passante Baudelaire
    1842 mots | 8 pages
  • A une passante baudelaire
    780 mots | 4 pages
  • "A une passante" de baudelaire
    619 mots | 3 pages
  • A une passante , baudelaire
    780 mots | 4 pages
  • Baudelaire a une passante
    6497 mots | 26 pages
  • A une passante de baudelaire
    404 mots | 2 pages