Baudelaire

1281 mots 6 pages
Baudelaire : Chacun sa chimère.

Introduction : Les petits poèmes en prose correspondent au désir de traduire cette inspiration poétique dans une forme nouvelle , qui se prête aux « ondulations de la rêverie ». La publication du recueil ne se fera que deux ans après la mort du poète.
Titre du 6eme poème relié a l'imaginaire par son titre « chacun sa chimère » qui laisse attendre une évocation de la part de rêve et d'illusion qui habite chaque homme.

I] Une vison fantastique.
Le poème narre une vision saisissante, expérience fantastique ou onirique dans laquelle le poète joue un rôle de témoin/
a) Les hommes-chimères.
Vision doublement monstrueuse. :
La chimère est un animal mythologique est monstrueuse par son physique ( tête de lion , corps de chèvre et queue de dragon ) . Vison redoublé car l'homme et la chimère ne forment qu'un. L.3 « chaque homme portrait sur son dos une énorme chimère ». Cette monstruosité vient aussi du renversement des rôles entre l'homme et l'animal : c'est l'homme qui est qualifié de « monture » l.7
Du couple homme-bête , c'est l'animal qui l'emporte et semble diriger « sa tête fabuleuse surmontait le front de l'homme » .
Vison qui est source d'étonnement pour le poète : le commentaire de la scène apparaît principalement dans le 4eme paragraphe, annoncé par « Chose curieuse à noter » = attirer sur le caractère de la scène. Ce qui est étrange est l'absence de réaction des hommes « ces voyageurs n'avaient pas l'air irrité contre la bête féroce », « Tous ces visages fatigués et sérieux ne témoignaient d'aucun désespoirs » .

b) Les procédés grandissants.
Les chimères qui enserrent ces hommes sont présentées comme des animaux effrayants dont la descriptions génère l'inquiétude et l'angoisse . = registre épique.
La description se porte sur : la taille « énorme » l.13 , « écrasante » l.23, le poids « tant souligné par un comparatifs d'égalité « aussi lourde qu'un sac de farine ou de charbon, ou le fourniment d'un

en relation

  • Baudelaire
    986 mots | 4 pages
  • Baudelaire
    1584 mots | 7 pages
  • Baudelaire
    1016 mots | 5 pages
  • Baudelaire
    1428 mots | 6 pages
  • Baudelaire
    1865 mots | 8 pages
  • Baudelaire
    1762 mots | 8 pages
  • Baudelaire
    519 mots | 3 pages
  • Baudelaire
    1359 mots | 6 pages
  • Baudelaire
    1235 mots | 5 pages
  • Baudelaire
    368 mots | 2 pages