Benveniste: dtructure du langage et de la société

1336 mots 6 pages
Benveniste: Structure de langage et structure de la société

Émile Benveniste (prononciation : [bɛ̃venist]) est un linguiste français, né à Alep en Syrie le 27 mai 1902 et mort à Paris le 3 octobre 1976. Il s'est illustré par ses travaux dans le domaine de la grammaire comparée des langues indo-européennes, ainsi qu'en linguistique générale.
Le texte étudié ici date de 1968 et est extrait de son ouvrage Problèmes de linguistique générale Tome 2 publié en 1974. Le thème de ce texte est la communication. L'idée principale du texte est que rien ne peut être compris qui n'est été réduit à la langue, la société incluse, puisque la langue est l'interprétant de la société qu'elle contient (= la langue permet de décrire le monde) et le monde est inclus dans la langue. Benveniste travaille sur l'étude de l'usage du langage : la pragmatique. Pour lui la langue sert à décrire des objets.

1er concept : le langage par Benveniste
Le langage c'est pouvoir s'exprimer grâce à des signes. En linguistique, un signe c'est l'objet et le mot qui est associé à cet objet.
Ex : « lit » le signifiant ; sens de « lit » le signifié
Pour Benveniste, cette aptitude est propre à la communication humaine.

2ème concept : La langue pour Benveniste
La langue désigne l'ensemble des signes transmis et utilisés par un groupe donné afin de communiquer. D'après Benveniste, la langue est un héritage, on ne la choisit pas on la reçoit. C'est ce qui nous permet de nous ouvrir aux autres. Il n'y a pas d'évolution dans la langue, pour lui il n'est pas possible de concevoir la langue autrement. La langue marque notre appartenance à une communauté humaine et d'une certaine manière la langue est supérieure à l'humain puisque nous en héritons,et de ce fait la socialité (le fait d'être socialisé) est un réseau de sens dans lequel en tant qu'être symbolique nous sommes nécessairement insérés.
D'après Benveniste, la langue est composée par une idée bien distincte et elle ne se définit que par 4

en relation

  • Le langage peut-il tout dire ?
    1380 mots | 6 pages
  • Danse comme langage
    1492 mots | 6 pages
  • Le langage trahit -il la pensée
    1407 mots | 6 pages
  • Henri Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience
    2026 mots | 9 pages
  • Candide
    1283 mots | 6 pages
  • Peut on parler de tout ?
    1486 mots | 6 pages
  • Monoprix
    1031 mots | 5 pages
  • Philo
    1543 mots | 7 pages
  • Synthèse langage bts
    3241 mots | 13 pages
  • Pourrait-on penser sans l'aide du langage ?
    2577 mots | 11 pages
  • Charlemagne 5eme
    1704 mots | 7 pages
  • La parole
    1782 mots | 8 pages
  • Le langage permet-il de tout exprimer ?
    326 mots | 2 pages
  • Philo Voltaire
    743 mots | 3 pages
  • connaissance de soi
    495 mots | 2 pages