bhhgg

749 mots 3 pages
Interview - Arnold Schwarzenegger, le gouverneur de Californie vient de signer un ambitieux plan de réforme de 11,1 milliards de dollars destiné à mieux gérer les ressources de l’État en eau. Peter Wisjman, chef de projet pour le bureau californien d’Arcadis, cabinet de conseil hollandais spécialiste des aménagements hydrauliques, fait le point pour Terra eco sur la crise de l’eau dans l'Ouest américain et les enjeux de cette réforme.

Le Baromètre de cet article ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE

SUR LE MÊME SUJET
« On a fait du PIB le seul critère de l’efficacité des (...)
« On ne demande pas la lune, juste que les travailleurs (...)
« On spécule autant sur les sites miniers que sur les (...)
« La question écologique ne supplante pas les autres, (...)

Terra eco : Pourquoi parle-t-on d’une crise de l’eau en Californie ?

Peter Wisjman : "Le problème est lié pour l’essentiel à un déséquilibre entre l’offre et la demande, les ressources et les besoins en eau. La Californie du Nord reçoit 80% des précipitations alors que le sud de l’État consomme l’essentiel de l’eau (agriculteurs en tête). Au lendemain de la ruée vers l’or, lorsque l’agriculture est devenue la principale activité économique de l État, la Californie s’est équipée d’un système de canaux, barrages et aqueducs afin d’acheminer l’eau du nord vers le sud. Grâce à ce système d’irrigation combiné à un climat particulièrement favorable et un sol fertile, la production agricole californienne est devenue très productive mais les besoins en eau sont énormes. Aujourd’hui, la vallée agricole californienne produit 45% des fruits et légumes consommés aux États-Unis. Or ce système d’approvisionnement en eau du nord vers le sud ne parvient plus à subvenir aux besoins des 37 millions d’habitants que compte la Californie.

D’autant que ce système d’irrigation est menacé...

"Oui. Le delta, qui constitue le point de rencontre entre les deux plus gros fleuves californiens (la

en relation