Charte du mrers

740 mots 3 pages
Charte du Mouvement des Réseaux d'Échanges Réciproques de Savoirs

La présente charte constitue la référence éthique pour les Réseaux d'Échanges Réciproques de Savoirs.

Article 1

Les "RÉSEAUX D'ÉCHANGES RÉCIPROQUES DE SAVOIRS" (R.E.R.S.), groupes d'Éducation Populaire, sont constitués de citoyen(ne)s sans distinction d'âge, de conviction politique ou religieuse, ni d'origine culturelle ou sociale. Les R.E.R.S. ont pour but de permettre aux personnes DE TRANSMETTRE LEURS SAVOIRS ET D'ACQUÉRIR DES SAVOIRS DANS UN ÉCHANGE RÉCIPROQUE.

Article 2

Les Réseaux d'Échanges Réciproques de Savoirs fonctionnent en réciprocité ouverte. C'est-à-dire qu'il est possible de recevoir un savoir d'une autre personne que celle à qui l'on donne. Les R.E.R.S. facilitent la possibilité d'entrer en relation entre personnes, étant entendu que l'on peut commencer à apprendre avant d'enseigner (ou vice-versa) et que l'on saura prendre le temps nécessaire pour arriver à l'indispensable réciprocité.

Article 3

La transmission des Savoirs ne donne lieu à aucune contrepartie financière. L'offreur qui transmet un savoir ne perd rien de ses connaissances. Le demandeur est invité à offrir à son tour un ou plusieurs de ses savoirs. Il n'y a pas lieu de mettre en place une hiérarchie ou un étalon quel qu'il soit pour mesurer la valeur relative de ces savoirs.

Article 4

Le contenu de chaque échange, les méthodes d'apprentissage ou de transmission, les modalités pratiques de réalisations sont du ressort des intéressés qui se déterminent librement en fonction de leurs désirs, moyens, problèmes ou disponibilités. Une mise en relation a lieu pour aider chacun à mieux définir le contenu, la méthode et les critères d'évaluation de chaque échange.

Article 5

Tout membre d'un R.E.R.S. aura le souci d'aider chacun à identifier ses propres savoirs et les moyens de les transmettre à d'autres, tout en l'aidant à élaborer ses demandes d'apprentissages et de formations. Le souci de la

en relation

  • Le tatouage
    4536 mots | 19 pages