Commentaire guy coquille

1955 mots 8 pages
L'absolutisme

Guy Coquille dit «Le Roy est le chef et les trois ordres sont les membres ; et tous ensemble font le corps politique et mystique, dont la liaison et union est individue et inséparable, et ne peut partie souffrir mal que le reste ne s'en sente et souffre douleur» pour définir l'absolutisme. L'auteur était un jurisconsulte qui débuta comme avocat à Paris. Sa renommée d'homme de loi en fait l'un des représentants les plus en vue du tiers état. Il est l'un des grands théoriciens de la monarchie absolue. C'est l'un des responsables de la mise à jour des coutumes. Il fait paraître en 1595 l'Institution du droit des Français faisant de lui le meilleur commentateur du droit coutumier du nord de la France. Très attaché à la province de Nevers, il en devient l'historien attitré. L'absolutisme est le système politique dans lequel le pouvoir est concentré entre les mains du souverain, qui en exerce tous les attributs, c'est-à-dire la législation, la justice et l'administration. On voit apparaître un paradoxe entre le caractère de monarque absolu, qui est donc délié des lois, et la primauté d'autres puissances au-dessus de ce même roi. A travers cet extrait, il est a noté que certaines prérogatives sont l'appartenance du roi, telles que la source de droit, les impôts, la force militaire ou encore le pouvoir d'investiture. Il est également développé le fait que des limites se posent à ce pouvoir absolu, qui pourraient être les conseillers du monarque, une influence morale et juridique telles que les lois fondamentales ou divines.

I)Les prérogatives réunies dans les seules mains du monarque Le texte montre que le roi détient l'auctoritas et la potestas au sein du domaine de la couronne.

A) Le roi comme possesseur de l'auctoritas L'auctoritas réserve au roi le fait d'être unique source de droit et de voir une certaine étendue de ses pouvoirs, au-delà du législatif.

1)Le monarque comme unique source de droit
« Le roi est monarque et n'a point de

en relation

  • Commentaire d'un texte de guy coquille
    2060 mots | 9 pages
  • Commentaire de l'ordonnance d'henry iii sur les plaintes et doléances faites par les députés des etats de son royaume assemblés en la ville de blois avec les annotations sur icelle de maistre guy coquille.
    1013 mots | 5 pages
  • Conférence de méthode
    6973 mots | 28 pages
  • Institution au droit des françois
    1213 mots | 5 pages
  • Commentaire de l'article 7 de la loi du 30 ventose de l'an xii
    1396 mots | 6 pages
  • Commentaire : extrait de bel-ami
    1859 mots | 8 pages
  • Analyse d'une nouvelle de maupassant
    714 mots | 3 pages
  • Commentaire dirigé sur la monarchie absolutiste, selon bodin
    935 mots | 4 pages
  • La rédaction des coutumes en France a-t-elle vraiment été un progrès ?
    1862 mots | 8 pages
  • Commentaire de texte claude lepestre
    1770 mots | 8 pages