Comptabilité analytique

Pages: 14 (3450 mots) Publié le: 29 juillet 2010
SOMMAIRE
INTRODUCTION
I/ NOTION ET LES PRINCIPAUX MODELES DE LA THEORIE DE LA CONTINGENCE
A/NOTION
B/LES PRINCIPAUX MODELES
II/LES FACTEURS INTERNES ET EXTERNES DE LA THEORIE DE LA CONTINGENCE
A/ LES FACTEURS INTERNES
B/ LES FACTEURS EXTERNES
III/ LES APPORTS ET LES LIMITES DE LA THEORIE DE LA CONTINGENCE
A/LES APPORTS
B/LES LIMITES
CONCLUSION






INTRODUCTION

Lastructure organisationnelle de l’entreprise est l’ensemble des dispositifs par lesquels l’entreprise repartit, coordonne et contrôle ses activités pour atteindre les objectifs fixés.
En effet toute entreprise reflète l’image de sa structure organisationnelle.
Ainsi pour les courants de pensée normatifs classiques, il n’existe qu’une seule et meilleure structure organisationnelle pour uneentreprise dans tous les cas (le fameux : « one best way »). Toutefois, les théoriciens de l’école de la contingence ont remis en cause cette standardisation de l’organisation et veulent que tout soit relatif et flexible.
Notre apport au cours de cet exposé consistera à mettre en surbrillance le contenu des principes prônés par cette théorie et sa contribution dans l’organisation de l’entreprise.I/ NOTION ET LES PRINCIPAUX MODELES DE LA THEORIE DE LA CONTINGENCE
A/NOTION
La contingence est une notion philosophique définie comme « la possibilité qu’une chose arrive ou n’arrive pas ».La théorie basée sur la contingence se fonde sur l’idée qu’une seule et même série de règles ne peut convenir indifféremment à toutes les situations. Elle rejette la notion selon laquelletout dirigeant, dans n’importe quelle situation peut appliquer des principes universels pour régler son comportement. De plus, elle fait ressortir qu’aucune situation ne correspond à une catégorie nettement définie. Chaque cas doit donc être analysé séparément, puis traité en conséquence. Certes, les principes peuvent servir de guides aux managers, mais de façon à la fois vague et générale. Ils ontnéanmoins leurs places dans l’étude des contingences et l’on y recourt quand les circonstances le demandent. (Hellrielgel.Slocum.Woodman).

B/LES PRINCIPAUX MODELES
* Le modèle de WOODWARD
Pour Woodward, la structure d'une entreprise est étroitement liée à son système technique de production. A cet effet, elle distingue trois formes de technologies de production :
* La production àl'unité :
Le produit est conçu et fabriqué selon les spécifications du futur utilisateur donc très peu standardisé. Il est donc nécessaire d'être flexible pour s'adapter au mieux aux désirs des utilisateurs.

* La production en masse :
Le produit est plutôt standardisé et fabriqué en grande quantité. On vise les économies d'échelle et l'abaissement des coûts de production.
* Laproduction en continu:
Dans ce cas, un seul produit est fabriqué par le biais d'un processus automatique.
Ensuite, Woodward a proposé les prescriptions suivantes, qui portent plutôt sur les modes de contrôle qu'il conviendrait d'adopter au sein de son organisation :
* Lorsque l'entreprise adopte un système de production à l'unité, elle doit développer un système de contrôle direct et ses structuresdoivent être souples pour favoriser la flexibilité requise.
* Si elle adopte au contraire un système de production de masse, les systèmes de contrôle beaucoup plus mécaniques sont alors adaptés. Ces modes de contrôle sont cohérents dans les structures formalisées.
* Enfin si le système de production de l'entreprise est du type continu, il conviendrait de développer un système de contrôleplus impersonnel. Le haut degré d'automatisation requise conduit à n'utiliser le personnel qu'à la surveillance des automatisations et à leur entretien.

* Le modèle de Burns et Stalker
Burns et Stalker ont étudié comment l'environnement influençait les structures organisationnelles à partir d'une enquête sur une vingtaine d’entreprises industrielles anglaises de tous secteurs d'activité...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Comptabilite analytique
  • Comptabilité analytique
  • Comptabilite analytique
  • Comptabilité analytique
  • Comptabilité analytique
  • Comptabilité analytique
  • La comptabilité analytique
  • Comptabilité analytique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !