Constitutionnalisation du droit

406 mots 2 pages
Constitutionnalisation du droit *Un article de Wikipédia*, l'encyclopédie libre. Aller à : Navigation, rechercher La constitutionnalisation du droit est le processus qui, par le moyen du principe de constitutionnalité, concoure à assurer l’unité du droit ou de l’ordre juridique en donnant un socle commun à l’ensemble des branches du droit. Le fait que la Constitution soit envisagée comme une norme juridique suprême dans un ordre juridique donné a pour conséquence que les sources constitutionnelles irriguent l’ensemble de l’ordre juridique. Ceci est évident dans les États où le principe de constitutionnalité s’applique depuis de nombreuses années (États-Unis). En Europe, et particulièrement en France, parce que la tradition juridique est différente, parce que le principe de la souveraineté parlementaire subsiste encore, le mouvement de constitutionnalisation est plus lent. De fait, l'existence d'un contrôle de constitutionnalité fait de la constitution la source des sources du droit; autrement dit, désormais toutes les branches du droit ont leurs bases dans la constitution. Cela est vrai pour le droit public (droit administratif, droit budgétaire, droit public économique etc.); mais cela l'est aussi pour le droit privé (droit civil, droit commercial, droit pénal etc.). En effet, le principe de constitutionnalité s'applique aussi bien aux règles de droit public qu'aux règles de droit privé). On distingue 2 formes de constitutionnalisation : directe et indirecte. La constitutionnalisation directe est une constitutionnalisation des sources du droit. C’est un phénomène qui correspond à une élévation de la valeur juridique de certaines règles de droit qui paraissent plus importantes que d'autres, mais qui n'ont pas reçu de consécration constitutionnelle implicite. La jurisprudence française a notamment dégagée parmi ces règles le droit à un recours juridictionnel, le droit à saisir un tribunal pour défendre sa cause. La constitutionnalisation

en relation

  • La constitutionnalisation du droit
    615 mots | 3 pages
  • Constitutionnalisation du droit
    658 mots | 3 pages
  • La constitutionnalisation du droit
    533 mots | 3 pages
  • Européanisation et constitutionnalisation du droit national
    7148 mots | 29 pages
  • La constitutionnalisation des sources du droit administratif
    1607 mots | 7 pages
  • La civilisation du droit constitutionnel et la constitutionnalisation du droit civil
    967 mots | 4 pages
  • La civilisation du droit constitutionnel et la constitutionnalisation du droit civil
    54864 mots | 220 pages
  • droit
    2797 mots | 12 pages
  • Droit constit
    3168 mots | 13 pages
  • Jules grévy
    1140 mots | 5 pages