Cours de problèmes économiques comtenporains

Pages: 18 (4500 mots) Publié le: 12 mars 2013
Problèmes éco. Contemporains
Chapitre 1 : Le partage de la V.A
INTRODUCTION : Le but de ce chapitre et de prendre conscience des rapports de force qui existent entre deux types d’agents -les apporteurs de capitaux
-et les salariés
Le partage de la V.A permet de mettre en évidence un mécanisme dedétermination du montant des rémunérations des agents éco. Ce mode de rémunération n’est pas compatible avec le courant orthodoxe (le courant néoclassique au sens de Arron et Debreu ). Ce mécanisme de rémunération permet d’aboutir à un constat : les inégalités de rémunération sont induites par des rapports de force. Nous verrons aussi que le comportement des apporteurs de capitaux peut modifier les modalitésde partage. Enfin le fonctionnement des marchés financiers, l’état de crise, la montée du chômage, le rôle de la chine sont autant de paramètre pouvant perturber le partage de la richesse.
1. La richesse
1.1 Définition : on définit la richesse avec deux agrégats : V.A et P.I.B.
-Le P.I.B est l’indicateur le plus utilisé pour mesuré la richesse pour simplifier l’analyse on utilisera par la suitela V.A brute
-La valeur de la production (V.P) : il s’agit de la valeur de ce qui a était produit en une année par un pays
-Consommation intermédiaire : ce sont des biens et services qui ont était utilisés au cours d’une année qui entre dans le processus de production et qui sont totalement détruit au cours de celui-ci.
-La Valeur Ajoutée Brute (V.A(B)) =VP-CI : elle permet de mesurée larichesse d’un pays au cours d’une année elle peut aussi
Valeur ajoutée Nette = VP-CI-Amortissement (pour simplifier on ne l’utilise par car les normes d’amortissement sont très différentes entre les pays)
-P.I.B =V.A(B) +TVA+ droits de douane – subvention interne +subvention externe
P.I.Net= P.I.B – amortissement
P.I.B 2011 = 1997 Milliards €
1.2. Distinction entre P.I.B nominaux etréels.
Les P.I.B nominaux sont difficilement comparable d’une année à une autre les P.I.B nominaux sont aussi appelés P.I.B a prix courant. Afin de comparer les P.I.B d’une année à une autre on utilise le P.I.B réel qui s’exprime en prix constant on dis aussi que le P.I.B nominal est une valeur et que le P.I.B réel est un volume (quantité).
-------------------------------------------------Périodes Q1 Q2 P1 P2
-------------------------------------------------
T 4 5 2 4
-------------------------------------------------
T+1 3 44 5
Calculer le P.I.B n T=28 Q1xP1=Q2xP2
P.I.B n T+1=32 Premier constat le PIB augmente (illusion monétaire)
Calculer le P.I.B r on utilise T comme période de base Le vecteur Pt =(P1t ;P2t) =(2 ;4)
P.I.Br T=28
P.I.Br T+1= 22 on constate une baisse du P.I.B l’économie s’appauvrit (aucune illusion monétaire.
Indice général desprixPt+1=PIBnt+1/PIBrt+1=32/22=1.45 donc l’inflation est de 45%
Déflateur : c’est une mesure, un instrument de correction d’une grandeur éco des effets de l’inflation (ex INGPt+1) c’est une autre manière de calculer le PIB réel
Le P.I.B réel s’apparente à un volume ou à une grandeur physique
PIBnt+1(valeur)=PIBrt+1(Qté )x INGPt+1(prix)
2. Le rôle des agents économiques.
2.1 La différenceentre économie marchande (EM) et économie marchande capitaliste (EMC)
-EM : une économie marchande est une éco dans laquelle aucun agent n’est contraint à vendre sa force de travail dans la mesure où chaque agent est propriétaire de moyen de production l’éco est alors composée d’un seul type d’agent les travailleurs indépendant (commerçants, artisans…)
-EMC : dans les EMC certains agents...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • le probleme economique cours pdf
  • Cours Problèmes économiques internationaux
  • Cours problèmes économiques internationaux
  • Problèmes économiques
  • problemes economiques
  • Problème economique
  • Le probleme economiqu
  • Le probleme economique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !