Croissance et répartition

Pages: 25 (6208 mots) Publié le: 27 février 2011
Révisions Croissance et répartition
Ricardo :
1. Démarche
Marchandises reproductibles, se st les seules qui ont valeur naturelle liée à leur fonction de production. Valeur par rapport à rareté pas importante.
2. Théorie de la répartition des revenus et de l’accumulation
Ricardo précise ce qui était déjà présent chez Quesnay, dans notion de produit net et sa répartition. Il précisequ’une seule partie de la valeur agrégée au produit naturel est susceptible d’être partagé.
Limite de théorie de la valeur comme formation des prix conduit Ricardo à préparer dans « Essai sur les profits » une redéfinition de la notion de difficulté de production, non plus en terme travail incorporé, mais en termes de surplus de production. Problème retrouvé chez Marx, souligne difficulté de théoriede la valeur.
Division séquentielle de répartition du produit net. Donc le revenu national est divisé après déduction de la rente globale entre salaires et profits selon relation investissement proportionnel. Masse des salaires déterminée avec masse des profits
3. Débat Malthus Ricardo
Sur invention de la macro moderne. Malthus voit dans élévation de la rente un bien fait, car garantiraitaccroissement de la demande qui répond à croissance de l’ offre résultant de la division du travail. Il veut maintenir taxes sur le blé. Ricardo invoque loi de Say, donc que le système ne fasse pas de surproduction. Pr R, classe des rentiers inutile. Analyse de la répartition en statique.
4. Profits agri
Etat stationnaire

Pour éviter Car augm cout prod, conso, D
Car rendements decroissantsEtat stationnaire
Baisse profits indus
Baisse salaires indus
Augm rente differentielle
Augm prix agri
Baisse prodté
Augm Pop
cela, commerce international.

Marx :
Marx fait lien entre monnaie, travail et croissance. Théorie monétaire de la valeur. Premier à poser problème du prix relatif comme un composant du système de prix.
* Livre
Livre 1 : Théorie de la valeur travail quidébute par théorie marchandise qui défini valeur marchandise comme quantité de travail social. L’échange entre individus permet une reconnaissance sociale de son travail. La valeur est une mesure sociale du travail grâce à 2 usages de la monnaie entant que moyen d’échange, celui qui permet d’obtenir une marchandise contre une autre, celui qui permet d’accroitre la force de travail.
Livre 2 : étudieles lois de la circulation des marchandises et de la valeur comme condition de la reproduction d’une économie. Conclusion du livre 2 est qu’une société marchande est condamnée à des crises récurrentes du fait des disproportions entre les secteurs. Les décisions ne sont pas coordonnées.
Livre 3 : étudie lois de l’accumulation du capital et reformule le problème déjà posé par Ricardo en termes detendance à la baisse du taux de profit à long terme.
* Marx et les Classiques
Rapport ambivalent de Marx aux Classiques. C’est un classique car il reprend les 3 catégories fondamentales, l’objet, comprendre la formation d’un surplus, l’hypothèse de base, échanges réglés par condition de production et conclu que croissance fonction d’un conflit de répartition.
Cependant, approche monétaire etnon pas réelle donc différent des Classiques. Sa théorie est inachevée sur le plan de la monnaie. Le capital est un rapport social double, un rapport salarial et monétaire.
Les 2 parties du capital de Marx : Théorie de la valeur et Théorie du capital. Marx donne la valeur qui le conduit à conceptualiser le capital et en déduire des lois de l’accumulation différentes. Point de départ pareil queSmith et Ricardo. Concept de valeur d’usage et valeur d’échange pour comprendre accumulation des richesses. Point de départ différent car concept de valeur conduit chez Marx à celui d’individus social propriétaire de marchandises et travail abstrait comme substance de la valeur.
* Distinction valeur d’usage/valeur d’échange et valeur
* Valeur d’usage comme chez Smith et Ricardo définie...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La répartition de la croissance
  • Répartition et croissance chez les classiques
  • Les répartition des fruits de la croissance
  • La répartition des fruit de la croissance
  • La répartition des fruits de la croissance
  • La répartition des fruits de la croissance
  • Rôle de la répartition dans la croissance
  • Croissance économique et répartition des richesses

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !