Culture du japon: business etiquette

2891 mots 12 pages
Marta Stanowska, MAECO 1, Université de La Rochelle Business étiquette au Japon : un petit guide pour les Européens [pic]
Les différences culturelles entre les pays influencent la manière et les résultats des coopérations et échanges dans le domaine des affaires. Ces divergences dans le comportement, analyse des faits, façon de parler et d’organiser l’espace peuvent être source des situations drôles ou des petites incompréhensions mais elles peuvent aussi gravement influencer le résultat des négociations ou produire la rupture d’un contrat. Néanmoins, il serait trop d’exiger que les hommes des affaires étudient la culture des pays partenaires commerciaux avant d’y aller faire le business. Ici, on présent juste quelques renseignements qui peuvent s’avérer utiles aux Européens traitant avec les partenaires japonais. Bien que les Japonais ont l’habitude de se comporter ‘à l’européen’ avec les Européens, le savoir et le respect pour leur culture ne nous apporteront que des bénéfices. Pour commencer : salutation
Évidamment, au Japon on doit s’incliner pour saluer. La manière de s’incliner dépend de status des interlocuteurs ; on s’incline plus bas et plus longtemps si on est plus bas dans l’hiérarchie. On se mettre à genoux sur le sol de tatami. Toutefois, les Japonais sont habitués à serrer des mains avec des étrangers. On ne s’embrasse pas sur les joues comme en France. Aussi, on laisse plus d’espace entre soi et un interlocuteur japonais que quand en parlant avec un compatriote. Présentation des ‘meishi’
Au début d’un rendez-vous ou après une salutation, on se présente et on échange des ‘meishi’, les cartes de visite. C’est un rituel important car on peut facilement insulter un interlocuteur par un simple geste. La personne qui se présente doit tenir sa carte de façon qu’elle reste lisible pour le destinaire. En se présentant, il faut plutôt utilser son nom que prénom. Quand on obtient la carte, il ne faut pas cacher les inscriptions avec les

en relation

  • Marché japonais de poisson
    5487 mots | 22 pages
  • Expatriate japon
    4327 mots | 18 pages
  • Bhvkhv
    3560 mots | 15 pages
  • Toyota
    7306 mots | 30 pages
  • Analyse stratégique de walmart
    5112 mots | 21 pages
  • Porto Rico
    1638 mots | 7 pages
  • Asia
    4073 mots | 17 pages
  • Étude sectorielle du marché des leds en belgique
    10562 mots | 43 pages
  • Walmart stratégie
    2861 mots | 12 pages
  • Négociation internationale
    19836 mots | 80 pages