Désirer est-ce nécessairement souffrir ?

2638 mots 11 pages
« Désirer, est-ce nécessairement souffrir ? »

L’homme est un être de désirs. Il désire ce qu’il n’a pas et ce qu’il n’est pas. Le désir et la volonté de le satisfaire proviennent du manque. Le désir exprime la volonté de le combler. L’homme désire ce qu’il veut obtenir donc ce qui lui paraît plaisant. Il semble désirer le bonheur, du moins ce qui lui en rapproche. L’homme le désire-t-il peut-être parce qu’il ne le connaît pas ou n’estime pas le connaître. L’absence de bonheur, la souffrance, semble liée au désir car le provoque. Mais le désir dans son expression du manque n’est-il pas également une forme de souffrance ? Et l’insatisfaction ne nous rend-elle pas malheureux ? Désirer et souffrir entretiennent des liens importants. La souffrance est source de désir et le désir peut engendrer à son tour une certaine souffrance. L’homme de désir que nous sommes est-il condamné à souffrir ? Peut-il désirer sans être malheureux ? Le désir provient-il toujours de la souffrance et génère-t-il nécessairement des troubles ? Tout d’abord, manque et souffrance ne sont-ils pas à l’origine du désir ? Mais, le désir n’est-il pas également cause de malheur et de troubles ? Enfin, ne pouvons-nous pas penser que désir et souffrance ne sont pas forcément liés ?

Le manque et la souffrance sont en général des états qui nous poussent à vouloir s’en échapper, à vouloir ce que l’on n’a pas, c’est-à-dire à désirer. Le manque, qui peut être considéré comme une forme de souffrance, est à l’origine du désir. En effet, nous ne désirons que ce que nous n’avons pas, ce qui nous manque. Nous désirons ce qui n’est pas là, c’est l’absence qui crée le manque. Aristophane, dans son mythe cité par Platon dans le Banquet, décrit des êtres doubles qui n’expriment la volonté de retrouver leur moitié qu’après avoir été séparés d’elle par Zeus. Ce mythe explique que sans absence, le manque ne se déclenche pas et le désir non plus. Par exemples, nous ne désirons pas

en relation

  • Désirer, est-ce nécessairement souffrir?
    702 mots | 3 pages
  • Désirer est ce nécessairement souffrir?
    1666 mots | 7 pages
  • Désirer est-ce nécessairement souffrir ?
    2158 mots | 9 pages
  • Désirer est-ce nécessairement souffrir ?
    1783 mots | 8 pages
  • Désirer es ce necessairement souffrir ?
    1971 mots | 8 pages
  • Désirer, est-ce nécessairement souffrir?
    2072 mots | 9 pages
  • Désirer est-ce nécessairement souffrir
    1821 mots | 8 pages
  • Désirer est-ce nécessairement souffrir ?
    1573 mots | 7 pages
  • Désirer est nécessairement souffrir ?
    1201 mots | 5 pages
  • Désirer est-ce nécessairement souffrir
    1103 mots | 5 pages