Denonciation de la guerre chez celine dans Voyage au bout de la Nuit

Pages: 8 (1933 mots) Publié le: 5 décembre 2013
1. Le regard et la voix d’un anti-héros
La scène est racontée à travers la voix et le regard d’un personnage qui est assez clairement étranger aux valeurs de son temps et à la tradition romanesque. Alors que le personnage principal d’un roman est normalement ce que l’on appelle un héros, Céline choisit de mettre en scène un lâche, un homme du peuple, grivois et ayant entretenu dans son enfancedes relations avec l’ennemi. Le lecteur est pris à contre-pied.
1.1Un homme à l’opposé des valeurs de son temps
On peut commencer par mettre en évidence quelque chose qui semble secondaire par rapport à l’enjeu principal du texte ( la dénonciation de la guerre), mais qui est néanmoins significatif du parti-pris de Céline de prendre le lecteur à contre-pied, jusqu’à le provoquer un peu si besoinest. On remarque en effet que le narrateur-personnage cède volontiers à la grivoiserie et à la formulation de ses pulsions sexuelles. C’est ce qui apparaît aux lignes 12 et 31 (« on allait toucher ensemble les filles », « des mariés qui font des cochonneries »). Cela va à la fois contre les conventions sociales et les attentes du lecteur de roman. On commence à entrer plus nettement dans le vif dusujet avec la proximité établie entre le narrateur personnage et les allemands. Il faut comprendre qu’en 1914 et en 1932, l’anti-germanisme est un sentiment extrêmement répandu, et qu’il a même le statut d’idéologie officielle, défendue par bon nombre d’hommes politiques (cela a en gros été le cas de 1870 à 1914). Raconter, donc, que l’on a suivi une partie de sa scolarité en Allemagne, comme lefait Céline des lignes 10 à 14, c’est chercher à provoquer le sentiment commun. Suggérer la possibilité d’une amitié (« venir nous parler d’abord » l.14 fait songer aux fraternisations qui ont parfois eu lieu pendant la première guerre mondiale) ou au moins d’une non-agressivité entre les peuples semble encore plus fou à l’époque.
1.2 Un lâche
D’autant que c’est en grande partie une peur assuméequi conduit le narrateur-personnage à s’interroger sur les motifs qui conduisent Allemands et Français à s’entretuer. Le héros de roman est habituellement un brave. Ici, nous avons affaire à un lâche, qui s’assume quasiment comme tel. Cela apparaît notamment à travers le désir de fuite exprimé à trois reprises: « j’avais envie de m’en aller » (l.19), « foutre le camp » l.21, « jamais je nem’étais senti aussi inutile » (l.24). Le fait que le narrateur se cache (« derrière un arbre » l.32) fait d’autant plus ressortir sa couardise que le colonel, lui, se balade « au milieu de la route » (l.4). La répétition de cette expression à trois reprises avec un effet de gradation (l.3, 4 et 14) montre à quel point cette débauche de bravoure semble absurde au narrateur. Enfin, on peut se demander si lepersonnage n’exprime pas implicitement le désir d’en finir une bonne fois pour toutes pour échapper à sa peur lorsqu’il parle des « longs fils d’acier tentants » que tracent les trajectoires des balles. Désir de fuite, incompréhension face à la bravoure, dissimulation et tentation du suicide pour échapper au combat… voici un héros bien inattendu au milieu des personnages pleins de courage que metd’habitude en scène le roman; voici aussi un français bien peu exemplaire à une époque où la revanche contre le « boche » était une idée fixe.
1.3 Un homme du peuple
Il faut noter enfin que le langage employé n’est pas seulement une affaire de style. En choisissant le langage oral et populaire, Céline choisit aussi de mettre en scène un pauvre, un sans-grade, là où le roman guerrier et héroïquechoisit le plus souvent de se concentrer sur des figures de nobles, d’officiers. Les origines populaires du personnage se signalent à la fois dans son vocabulaire et dans sa syntaxe. On peut relever l’emploi de termes appartenant au registre familier et qui vont même jusqu’à la vulgarité: « crétins gueulards » l.11, « coffret » l.13, « cochonneries » l.31, « bidon » l.33. On peut aussi noter...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Voyage au bout de la nuit
  • Voyage au bout de la nuit, Céline
  • Voyage au bout de la nuit ( céline )
  • Céline, voyage au bout de la nuit
  • Céline, voyage au bout de la nuit
  • Voyage au bout de la nuit de céline
  • celine voyage au bout de la nuit
  • Céline Voyage au bout de la nuit

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !