Dissertation Philosophique

Pages: 6 (1458 mots) Publié le: 23 février 2014
Chercher la vérité est-ce renoncer aux apparences ?
La sagesse populaire nous apprend à nous méfier des apparences présentées comme trompeuses, « maîtresses d’erreur et de fausseté » selon l’expression de Pascal. Mais si les apparences peuvent être trompeuses cela ne signifie pas qu’elles le soient toujours et systématiquement. Aussi, celui qui cherche la vérité devra t-il légitimement seméfier des apparences. Mais doit-il pour autant s’en détourner ? Ne faut-il pas au contraire interroger l’apparence afin de mieux voir la vérité éventuelle qu’elle recèle, tel un arc en ciel que si on ne sait pas bien le regarder peut nous faire croire à une illusion ou au contraire nous manifester le spectre lumineux de la lumière blanche. N’y a-t-il pas une vérité des apparences ?
Nous traiteronscette question en interrogeant les rapports entre l’apparence et la réalité ?
L’apparence peut être définie comme la manifestation sensible d’un objet, d’une personne, d’un phénomène. On peut considérer que celui qui cherche à connaître la vérité de cet objet, personne ou phénomène doit se méfier de cette apparence, pour plusieurs raisons :
D’abord, à cause de son caractère sensible : nousappréhendons les apparences avec nos sens, mais nos sens sont-ils fidèles à la réalité ? En plongeant ma main dans une bassine d’eau je peux la trouver froide, si ma main est chaude mais chaude si ma main était préalablement froide. Lorsque mes yeux sont subitement plongés dans l’obscurité je ne perçois rien et puis après un certain temps je commence à distinguer certaines formes. Inversement, je peuxêtre ébloui par une lumière, comme le prisonnier dans L’Allégorie de la Caverne qui après sa libération ne parviendra pas à discerner les objets réels : « l’éblouissement l’empêchera de distinguer ces objets dont tout à l’heure il voyait les ombres ». On voit ainsi que chaque apparence est une impression qui est autant tributaire de l’objet qui s’imprime que de l’organe sensoriel sur lequel il estimprimé, du contexte perceptif ou de la situation de celui qui perçoit.
Ensuite, parce que la réalité elle-même déforme les apparences. C’est l’exemple du bâton qui une fois plongé dans l’eau apparaît tordu. La cause de ce phénomène n’est pas liée à notre vision défaillante puisque chaque fois que je replonge le bâton le même phénomène se répète mais due au passage de la lumière dans le milieuliquide qui va réfracter ses rayons. On dira alors que nous sommes en présence d’une illusion, en l’occurrence d’une illusion d’optique, c'est-à-dire d’une manifestation trompeuse mais qui ne dépend pas de moi. (Autre exemple : les mirages, la relativité du mouvement).
Enfin, parce que les apparences peuvent être interprétées différemment. On pensera surtout aux apparences humaines. Prenons unepersonne qui pleure lors d’un deuil. Sont ce des larmes de tristesse ? « On pleure pour avoir la réputation d’être tendre, on pleure pour être plaint, on pleure pour être pleuré ; enfin, on pleure pour éviter la honte de ne pleurer pas. » la Rochefoucauld, maxime 233. Prétendre que ces larmes sont sincères c’est faire confiance aux apparences. Mais pourquoi faudrait-il leur faire confiance ? C’estpeut être accorder trop de valeur à la sincérité humaine et sous estimer ce que La Rochefoucauld appelle l’amour propre : « l’amour propre est l’amour de soi même, et de toutes choses pour soi. » donc nous dirons que les apparences humaines sont équivoques par définitions, ce sont des signes, qui supposent une multitude d’interprétations possibles.
En conclusion, on comprend pourquoi on oppose lascience, la recherche de la vérité et les apparences. « Nul n’entre ici s’il n’est géomètre » avait écrit Platon au frontispice de l’académie, parce que la géométrie n’a que faire des apparences, mais s’occupe des essences.
On ne peut donc prendre les apparences pour argent comptant. Mais d’un autre côté, n’est-ce pas une sorte d’illusion (intellectuelle) de croire que nous pouvons renoncer...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertations philosophiques
  • La dissertation philosophique
  • dissertation philosophique
  • Dissertation philosophique
  • Dissertation philosophique
  • Dissertation philosophique
  • Dissertation philosophique
  • DISSERTATION PHILOSOPHIQUE

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !