Droit des personnes et de la famille

21166 mots 85 pages
Droit Des Personnes Et De La Famille.

Partie 1:
Protection des Majeurs.

Définition de la personnalité juridique:

Aptitude à acquérir et à exercer des droits et des obligations. Elle commence à la naissance. La personnalité peut être restreinte par des incapacités.
La personnalité juridique est restreinte par 2 sortes incapacités:

Incapacité de jouissance:
Inaptitude à être sujet de droit et à avoir la possibilité d’en jouir. Cette incapacité ne concerne pas seulement les personnes placées sous un régime de protection (Même si on a plus de 18 ans).
Exemples: Le droit au mariage, pour un mineur, il est dans l’incapacité de jouissance Incapacité d’adopter avant l’âge de 28ans.

Incapacité d’exercice:
C’est l’impossibilité pour le sujet d’accomplir directement et personnellement un acte. Ces incapacités concernent les majeurs placés sous un régime d’incapacité mais aussi les mineurs.

Petit historique des incapacités :
 Avant 1968 le droit des incapacités protégeait les biens des incapables.
 La loi du 3 janvier 1968 protégeait essentiellement les biens mais il existait quelques dispositions relatives à la protection de la personne (=de l’incapable).
 La loi du 5 mars 2007, entrée en vigueur le 1er janvier 2009 par laquelle sont concernés les majeurs et les mineurs émancipés (=des mineurs qui par décision de justice auront les mêmes capacités que des majeurs). Au niveau de la terminologie, la notion de « majeurs incapables » n’est plus utilisée et elle est remplacée par celle de « majeurs protégés». Il existe 4 principes directeurs :

Principe de nécessité:
La mesure doit être justifiée. Les conditions du placement sont restrictives. En ce sens le caractère provisoire de la mesure est affirmé par la loi. La tutelle et la curatelle sont prononcées pour une durée de 5 ans (Ce qui est très provisoire car au bout de 5 ans, on réexamine la situation).

Principe de subsidiarité:
La mesure est

en relation

  • Droit De La Famille Et Des Personnes
    54477 mots | 218 pages
  • Droit Des Personnes Et De La Famille
    4820 mots | 20 pages
  • DROIT DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE
    11447 mots | 46 pages
  • Droit Des Personnes Et De La Famille
    24441 mots | 98 pages
  • Droit des personnes et de la famille
    11249 mots | 45 pages
  • droit des personnes et de la famille
    9086 mots | 37 pages
  • Droit des personnes et de la famille
    12591 mots | 51 pages
  • Droit des personnes et de la famille
    24441 mots | 98 pages
  • Droit des personnes et de la famille
    1136 mots | 5 pages
  • Droit des personnes et de la famille
    423 mots | 2 pages