Droite et morale

812 mots 4 pages
Droit et Morale

Le Droit se défini par un ensemble de règles obligatoires qui régissent la vie en société afin de garantir la coexistence des individus. De son côté, la Morale, elle, s'occupe des devoirs des hommes envers les autres hommes et également envers lui-même, c'est un ensemble de normes, de règles de conduite. La morale incite à avoir une attitude vertueuse mais elle ne peut contraindre les hommes, elle ne dispose pas de cette force contraignante qui caractérise le Droit. Ainsi, il apparaît que le Droit et la Morale se distinguent l'un de l'autre notamment car ils ont des buts et des domaines différents. Si Droit et Morale sont biens distincts, ceci conduit par la même occasion a une dualité des pouvoirs juridiques et moraux.
Pourtant, certains continuent d'assimiler droit et morale, ceci dénote bien d'un phénomène d'interdépendance entre le Droit et la Morale. Le Droit n'est pas forcément contraire à la Morale, il peut même être influencé par cette dernière notamment dans des domaines précis comme le Droit pénal par exemple. Ainsi, le Droit interdit conformément à la Morale de tuer ou de voler. Droit et Morale peuvent donc s'influencer réciproquement. On peut reprendre cette idée à l'aide de l'image de cercles qui s'entrecoupent, ainsi à l'aide de ces délimitations, il apparaît qu'il existe des règles de morales non juridiques, des règles juridiques sans dimension morale ou alors des règles juridique conforme à la morale.
On peut alors s'interroger dans quelle mesure le Droit et la Morale sont bien distincts.
Ainsi, il apparaît que la distinction entre Droit et Morale doit être faite à cause des nombreux points qui les différencient (I) mais que Droit et Morale ne sont pas complètement opposés et qu'ils peuvent même s'influencer réciproquement (II)

I- La Distinction entre le Droit et la Morale

La distinction entre le Droit et la Morale doit être faite notamment car le Droit et la Morale ont des contenus différents (A) ainsi que des buts

en relation

  • Droit et morale
    1512 mots | 7 pages
  • Droit et morale
    1565 mots | 7 pages
  • Droit et morale
    1026 mots | 5 pages
  • Le droit et la morale
    1360 mots | 6 pages
  • Droit et morale
    1172 mots | 5 pages
  • Le droit et la morale
    1586 mots | 7 pages
  • Droit et morale
    1257 mots | 6 pages
  • Le droit et la morale
    777 mots | 4 pages
  • Droit et morale
    1155 mots | 5 pages
  • Droit et moral
    1030 mots | 5 pages