Ebauche dossier beckett

338 mots 2 pages
Samuel Beckett, la frontière entre comique et tragique.

Contrairement au théâtre de Shakespeare, qui a toujours refusé la séparation des registres comique et tragique, le théâtre classique français, sépare radicalement comédie et tragédie.
Victor Hugo, réinvente alors le genre du drame, qui mêle tragique et comique.
C'est grâce à lui que le théâtre de l'absurde va plus loin dans la remise en cause de cette frontière rigide entre deux genres et registres généralement incompatibles.
Ainsi, dans les pièces de Samuel Beckett, surtout dans Fin de Partie, le comique et le tragique sont deux genres qui sont présents du début à la fin, et avec lesquels l'auteur ne cesse de jongler.
Afin de comprendre pourquoi pouvons nous qualifier la pièce de « farce tragique », nous allons étudier les personnages, les décors, les situations, le langage, qui provoquent chez le spectateur le rire, mais aussi de l'effroi et de la pitié.

Plan :
I/ L’histoire difficile d’un genre qui ne réussit pas à s’imposer tout de suite a) Qu’entend-t-on par théâtre de l’absurde ? b) Son origine avec Victor Hugo c) La démocratisation de ce genre
II/ Samuel Beckett et son rapport au genre a) Qui est Samuel Beckett ? b) La farce tragique dans : - Fin de Partie * Oh les beaux jours * En attendant Godot * Watt ? roman c) L’attente dans chaque pièce : comique/tragique ?

Sitographie

http://fr.wikipedia.org/wiki/Samuel_Beckett http://letheatredeabsurde.blogspot.com/ http://www.samuel-beckett.net/ecrivain.html http://www.centrepompidou.fr/education/ressources/Ens-beckett/ENS-beckett.html !!! http://www.theatrons.com/theatre-xx.php http://www.google.fr/#q=le+th%C3%A9%C3%A2tre+de+l%27absurde+histoire&hl=fr&sa=X&tbs=tl:1,tl_num:100&prmd=ivns&ei=jm5ATduYI8Wy8QOTs5zRBA&ved=0CFAQywEoBA&fp=999729e0e6d86dad http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9%C3%A2tre_de_l%27absurde http://fr.wikipedia.org/wiki/En_attendant_Godot

en relation

  • fin de parti
    14386 mots | 58 pages
  • Lukcs et la littérature
    8891 mots | 36 pages
  • Commentaire composé sur "le procès" kafka
    4460 mots | 18 pages
  • Femme
    47465 mots | 190 pages
  • Biographie balzac
    20068 mots | 81 pages
  • Fiche Pedago EC Paroles Echanges Conversations Et Revolution Numerique
    12064 mots | 49 pages
  • Catologue
    24481 mots | 98 pages
  • Stephen king
    5887 mots | 24 pages
  • J-p toussaint
    7967 mots | 32 pages
  • Etudiente
    28256 mots | 114 pages