Explication de texte : hannah arendt - la crise et la culture

Pages: 9 (2203 mots) Publié le: 14 novembre 2012
 
L'industrie des loisirs est confrontée à des appétits gargantuesques, et puisque la consommation fait disparaître ses marchandises, elle doit sans cesse fournir de nouveaux articles. Dans cette situation, ceux qui produisent pour les mass media pillent le domaine entier de la culture passée et présente, dans l'espoir de trouver un matériau approprié. Ce matériau, qui plus est, ne peut êtreprésenté tel quel; il faut le modifier pour qu'il devienne loisir, il faut le préparer pour qu'il soit facile à consommer.
La culture de masse apparaît quand la société de masse se saisit des objets culturels, et son danger est que le processus vital de la société (qui, comme tout processus biologique attire insatiablement tout ce qui est accessible dans le cycle de son métabolisme) consommeralittéralement les objets culturels, les engloutira et les détruira. je ne fais pas allusion, bien sûr, à la diffusion de masse. Quand les livres ou reproductions sont jetés sur le marché à bas prix, et sont vendus en nombre considérable, cela n'atteint pas la nature des oeuvres en question. Mais leur nature est atteinte quand ces objets eux-mêmes sont modifiés - réécrits, condensés, digérés, réduits àl'état de pacotille pour la reproduction ou la mise en images. Cela ne veut pas dire que la culture se répande dans les masses, mais que la culture se trouve détruite pour engendrer le loisir. [...] Bien des grands auteurs du passé ont survécu à des siècles d'oubli et d'abandon, mais c'est encore une question pendante de savoir s'ils seront capables de survivre à une version divertissante de cequ'ils ont à dire.
 
                                                Hannah ARENDT , la crise de la culture .
 
 
 
   
On définit communément les objets culturels comme des objets d’art,  autrement dit,  comme des objets appartenant à une sphère  éminente de la pensée et de l’activité humaine . Une cathédrale, ce n’est pas un supermarché ! La « noblesse » des objets culturels qui se caractérisepar leur originalité, leur unicité et  leur inutilité  fait d’eux des objets de contemplation . Dans ce texte, Hannah ARENDT , nous fait part d’un conflit  concernant, d’une part ,  la nécessité pour l’industrie des loisirs de répondre à une demande illimitée de consommation  , de  l’autre , le destin des objets culturels susceptibles de satisfaire cet « appétit » . Elle se demande  si les objetsculturels « seront capables de survivre à une version divertissante de ce qu’ils ont à dire » .
Sa réponse est négative car la transformation imposée aux objets culturels pour satisfaire les besoin de consommation impose à l’industrie des loisirs une dégradation , un dévoiement qui les tue comme objets culturels .
Le problème concerne donc le destin des objets culturels, c’est-à-dire des œuvresartistiques et littéraires  au sein de la société de consommation . Les objets de contemplation sont-ils tous destinés à devenir des objets de consommation ?  Plus largement le règne de la société de masse empêche-t-il la création et le "goût" pour les objets culturels ?
 L’enjeu est immense parce qu’au fond il s’agirait de savoir si on peut transformer une œuvre pour la rendre divertissante  etdonc accessible à tous , quel que soit son niveau de « culture » , sans pour autant la dénaturer ni la détruire .
 
Les étapes du texte sont les suivantes :
Dans un premier moment , l’auteure expose le problème de l’industrie des loisirs : satisfaire une demande illimitée qui conduit les producteurs de cette industrie à exploiter tous les « gisements » culturels présents et passés . C’est letemps des producteurs .et des consommateurs .
Dans un deuxième moment , la conséquence de cette mainmise de l’industrie des loisirs sur la culture produit une culture de masse qui achève les œuvres au lieu de les « diffuser » , comme on pourrait le croire . C’est ce qui reste de l’objet culturel quand l’Economique s’en est emparé .
 
 
 
Explication .
 
1er moment ; Les producteurs de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La crise de la culture
  • Hannah Arendt, la crise de la culture étude de texte
  • Hannah arendt, la crise de la culture
  • Hannah arendt la crise de la culture
  • Hannah arendt
  • Hannah arendt : la crise de la culture
  • Hannah arendt : la crise de la culture
  • La crise de la culture

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !