Explication texte : kant, "qu'est ce que les lumières ?", 3 paragraphe

Pages: 6 (1279 mots) Publié le: 7 février 2011
Emmanuel Kant est un philosophe allemand du dix huitième siècle, il est un des fondateurs de l'idéalisme transcendantal. De 1784 à 1786, cet écrivain a publié plusieurs articles qui répondent à la question : « Qu'est ce que les lumières ? ». Dans cet article, il est question de la minorité dans laquelle reste l'Homme, la minorité étant selon Kant « l'incapacité de se servir de son entendementsans la direction de autrui ». Kant tente de donner une réponse au problème suivant : comment se fait-il que les hommes ne se servent pas de leurs raison de manière autonome alors qu'ils sont depuis longtemps en âge de le faire? Pour cela, il soutient une double thèse selon laquelle la paresse et la lâcheté des hommes en sont les causes et provoquent un double effet : les hommes acceptent de selaisser diriger avec une grande facilité et cette même facilité est présente lorsque certaines personnes exercent une tutelle sur d'autres individus qui font preuve de lâcheté. Dans son article, Kant commence par exposer sa double thèse puis les explique chacune à leur tour pour ensuite montrer comment il est difficile de sortir de cet état de tutelle.

Dans la phrase d'introduction à son article,Kant expose sa double thèse en commençant par exprimer directement les deux conditions nécessaires et suffisantes de la minorité des êtres et leurs directions par d'autres êtres, « Paresse et lâcheté », qui entrainent une minorité. Pourtant, d'après Kant cet état de minorité n'a pas lieu d'être car l'Homme a atteint un âge où il peut se débrouiller et penser par lui même, comme il l'explique « lanature les a affranchis depuis longtemps ». Le philosophe va tenter de répondre à cette question dans la suite du texte : comment est-il possible qu'autant d'hommes se laissent ainsi aller à être gouvernés ?

Dans un premier temps, Kant répond à cette question en utilisant l'argument de la paresse, ou plutôt la répulsion à fournir des efforts, à changer d'état. Comme il est dit dans le texte :« il est si confortable d'être mineur », en effet la paresse est la cause de cet état de minorité. Le terme mineur a un sens métaphorique par rapport à la notion juridique, c'est-à-dire que c'est une partie de la vie durant laquelle un individu, manquant de savoir ou d'expérience, ne peut pas se gouverner seul. A contrario du majeur qui est une partie de la vie de l'individu où il est capable de segouverner lui même en fonction des exigences de la réalité et à celles juridiques et civiles de la société. De plus une étape de son argumentation est affichée, elle correspond à l'exclamation et une certaine brièveté qui renforcent l'idée de cette facilité tout comme la multitude, soulignée par « etc... », d'exemples que chacun pourrait donner pour illustrer cette idée. Ceux qu'utilisent Kantsont les trois fondamentaux de notre vie. D'abord, « le livre qui me tient lieu d'entendement » permet de faire comprendre le monde, son origine, son sens, on pourrait se référer la Bible chez les chrétiens ou au Coran chez les islamistes. Puis, « un directeur de conscience » qui est sensé nous dire ce qu'on doit faire ou ne pas faire , au dix-huitième le prêtre joue se rôle. Pour finir, la santé del'individu , cette dernière étant gouvernée par un « médecin » qui par exemple contrôle l'alimentation de l'individu par l'intermédiaire d'un régime. Ces exemples, qui pour mieux convaincre le lecteur, sont rédigés à la première personne du singulier et des pronoms possessifs sont employés tels que : « j'ai », « ma », « me », ainsi le lecteur peut s'identifier au texte. Pour conclure sonargumentation sur la paresse, Kant généralise en disant qu'en donnant de l'argent on n'a plus à penser par soi même. Mais par moments, on pourrait se demander s'il n'est pas plus recommander d'employé un spécialiste dans un domaine lorsqu'on est incompétent dans celui-ci. Mais il reste choquant que l'Homme paye quelqu'un pour penser à sa place alors qu'il s'agit de cette capacité qui différencie ce...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Qu’est ce que les lumières ? de kant
  • Kant, qu'est ce que les lumieres?
  • Kant qu'est ce que les lumieres
  • Qu’est-ce que les lumières, kant
  • Kant qu'est ce que les lumières?
  • Kant qu'est ce que les lumières
  • Questions sur kant "qu'est ce que les lumières?"
  • Kant, Qu'est-ce que Les Lumières

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !