Exposé sur l'education.

2569 mots 11 pages
L’éducation du XVIème siècle à nos jours.

Définition de l’éducation.
Etymologie : du latin ex-ducere, qui signifie guider, conduire hors.

L’éducation est une action pour développer un ensemble de connaissances et de valeurs morales, physique, intellectuelles, scientifiques considérées comme essentielles pour atteindre le niveau de culture souhaitée. L’éducation permet de transmettre d’une génération à l’autre la culture nécessaire au développement de la personnalité et à l’intégration sociale de l’individu. L’éducation de l’enfant et de l’adolescent repose sur la famille, l’école, la société, mais aussi sur des lectures personnelles et sur l’usage des médias comme par exemple la télévision ou internet. L’organisation de l’éducation et de l’enseignement a longtemps été le monopole des religions qui on ainsi pu transmettre de génération en génération leur vision du monde et de la morale. En France, inspirée par les Lumières du XVIIIème siècle, l’émancipation de l’éducation par rapport à la religion a commencé avec la Révolution et a permis à l’Etat d’assumer progressivement au XIXème siècle toutes ses responsabilités en matière d’instruction devenue publique, laïque et gratuite.

Définition de l’école.
Etymologie : du latin schola, qui signifie « loisir consacré à l’étude » lui-même venant du grec scholè qui signifie « le loisir ».

Une école est un lieu où l’on accueille des individus que l’on appelle « écoliers » pour que des professeurs leur font un enseignement colectif.

Quelques dates clés:

Alcuin, 782
Fonde une académie Palatine.
1794
Modèle de l’école Polythecnique.
1881
Lois Ferry.
12 décembre 1792
Enseignement primaire à tous.
Napoléon Bonaparte, 15 août 1808
Décret sur l’éducation.
1833
Loi Guizot.
1850
Loi Falloux.
1880
Enseignement des filles.
1861
Instruction obligatoire pour tous.
1867
Loi Duruy.
Jean Macé, 1866
Ecole gratuite, obligatoire, laïque.
1886
Loi Goblet.
Emilie Combes, 1904

en relation

  • exposé sur la philosophie et l'éducation du citoyen dans l'apologie de socrate
    1862 mots | 8 pages
  • Dissertation: qu'est-ce qu'une bonne éduction?
    1734 mots | 7 pages
  • Fastef
    8170 mots | 33 pages
  • Montaigne
    1046 mots | 5 pages
  • Montaigne, essais
    508 mots | 3 pages
  • LA D linquance juv nil
    1533 mots | 7 pages
  • En quoi le développement personnel peut il contribuer a la mission de l’école ?
    741 mots | 3 pages
  • Montaigne de l'institution des enfants
    5243 mots | 21 pages
  • La république
    1181 mots | 5 pages
  • blabla
    991 mots | 4 pages