Faut-il croire pour savoir ?

Pages: 5 (1168 mots) Publié le: 11 octobre 2012
FAUT-IL CROIRE POUR SAVOIR ?

Les termes «croire» et «savoir» signalent surtout et d'abord une différence : croire n'est pas savoir. En effet, la croyance est le produit d'une subjectivité qui adhère à un point de vue sans en vérifier les fondements. Mais le rapport entre croire et savoir peut aussi ne pas être un rapport d'opposition. La croyance est en quelque sorte un premier degré desavoir, non vérifié mais qui peut s'avérer vrai. La savoir, quant à lui, peut avoir été construit à partir de la croyance, soit vérifiée, soit réfutée. Est-il alors nécessaire pour l'homme de croire pour savoir ou peut-il s'en passer ? Nous étudierons d'abord les arguments qui laisseraient penser qu'il faut croire pour savoir, puis ceux qui laisseraient penser qu'il faut au contraire éliminer toutecroyance pour savoir, et enfin, la en quoi la foi religieuse remet ses hypothèses en doutes.

I. Les arguments qui laissent penser qu'il faut croire pour savoir

Le savoir se définit comme étant l'ensemble des connaissances. Autrement dit, savoir c'est connaître ce qui est, l'essence d'une chose. Ce terme peut s'équivaloir à la culture, l'érudition ou encore l'instruction. Afin de savoir, nouspouvons penser qu'il faut croire. Croire signifie penser que quelque chose est vrai, que quelqu'un dit la vérité, ou alors supposer quelque chose, en avoir l'impression.

Tout d'abord, afin de savoir, nous pouvons penser qu'il faut avant tout se faire une opinion. Une opinion, c'est le jugement spontané qui se forme immédiatement chez l'homme, c'est instinctif, il n'y a donc pas encore deréflexion. Elle peut être vraie ou fausse, influencée par les sens et l'emprunte sur nous (l'expérience). Il faudra alors faire varier les perceptions pour se rapprocher du vrai. En effet, percevoir c'est déjà juger que les sensations multiples changeantes et mélangées de l'homme lui viennent d'un seul et même objet. Nous pourrions alors dire que la perception équivaut à la somme de sentir et juger. Ainsi,si nous ne voyons que trois faces d'un cube, nous percevons et imaginons la dernière et devinons l'essence du cube, le fait de croire aura alors été indispensable pour savoir. (contingence du cube)

La perception et l'opinion peuvent cependant être trompeuse. Dans ce cas là, l'opinion mise en relation avec d'autres opinions contradictoires la remettront en cause grâce au dialogue et pousserontla personne à chercher plus loin. La découverte de la vérité engendrera alors une déception, c'est à dire la dépossession d'une vérité, soit la conformité du jugement. Une bonne représentation de quelque chose étant quelque chose de pure, stable, sans mélange ni contradiction. Celle ci peut s'obtenir en mettant en commun tout ce qu'il y a de stable dans les opinions, en unifiant tout les aspectsmultiples et changeants. Le fait de croire (même des choses fausses) peut donc donc être nécessaire au savoir.

De plus, nous pouvons penser qu'il faut obligatoirement passer par la croyance afin de s'instruire puisque dans certains cas, le savoir peut avoir été construit à partir de celle-ci. En effet, la découverte de l'ADN a vérifié la théorie de l'évolution de Darwin.

Enfin, dans Platon,nous pouvons constater que dans l'allégorie de la Caverne, le prisonnier que l'on délivre de ses chaînes et que l'on force à passer brusquement de l'ombre à la lumière ne peut le faire sans être aveuglé. Nous pouvons alors penser que vouloir passer de la croyance au savoir sans transition n'est pas possible.

Pour finir, La distinction entre le savoir et la croyance peut être discutée, dans lamesure où l'on peut douter qu'il soit possible à l'homme de parvenir à des certitudes objectives et définitives, même dans les sciences, pourtant définies comme vérités universelles. Il n'y aurait pour cela que des croyances. C'est ce qui peut inspirer le scepticisme, étant une doctrine selon laquelle la pensée humaine ne peut déterminer une vérité avec certitude. Aucune vérité ne peut être...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Entre croire/savoir que faut-il choisir ?
  • Entre croire et savoir faut-il choisir ?
  • Entre croire et savoir faut-il choisir
  • Croire et savoir
  • Croire et savoir
  • Croire savoir
  • Croire et savoir
  • Croire/savoir

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !