Finance

Pages: 53 (13111 mots) Publié le: 24 février 2011
THEORIE DES COUTS DE TRANSACTION VERSUS THEORIE DES CONTRATS INCOMPLETS : QUELLES DIVERGENCES ? M’hand FARES Stéphane SAUSSIER

A paraître dans Revue Française d’Economie, 2/3ième trimestre, 2001

"I do not think that bounded rationality is necessary for a theory of organization"

Oliver D. HART [1990], page 700.
"If some of the central and critical ideas in transaction-cost economics asformulated by Williamson have been captured, others, equally important, have been missed. In particular, mathematics-based theory still lacks the language needed to capture essential ideas of bounded rationality, which are central to Williamson's concepts of transaction costs and contractual forms"

David M. KREPS [1996], page 2.

Résumé. - Dans cet article, nous nous proposons de comparer deuxthéories des contrats : la théorie des coûts de transaction et la théorie des contrats incomplets. Pour cela, nous commençons par étudier ce qui est à la source de l’analogie entre ces deux théories, à savoir l’incomplétude contractuelle. Nous montrons que pour ces deux théories l’origine de l’incomplétude contractuelle est différente. Partant de ce constat, nous montrons que si ces deux théoriesont des fondements différents, elles traitent cependant de questions connexes : l’intégration verticale et les relations inter-entreprises. Nous mettons néanmoins en lumière de profondes divergences dans les explications avancées par ces deux axes théoriques. Summary. - In this paper, we compare two theories of contract: the transaction cost theory and the incomplete contract theory. Our startingpoint is to study what is common to the two theoretical frameworks, that is to say the incompleteness of contracting. We show that the source of incompleteness is not the same in the two theories. If they have different foundations, they nevertheless study common questions : vertical integration and interfirms relationships. However, we point out substantial differences in their explanations ofsuch phenomena. JEL Classification : L14, L22.

0

Introduction Ces vingt dernières années, des progrès considérables ont été réalisés dans l'analyse des frontières de la firme et des relations interfirmes. Ces deux questions, laissées en suspens par le modèle néoclassique standard, ont en effet donné lieu à de nombreux développements. La théorie des coûts de transaction et la théorie descontrats incomplets participent de ce mouvement explicatif. En mettant au cœur de l'analyse des relations interindividuelles la notion de contrat, ces deux théories ont été amenées à s'intéresser à des questions similaires. Les propositions de la théorie des coûts de transaction (WILLIAMSON [1996]) sont maintenant bien connues. En se focalisant sur les aléas contractuels liés aux caractéristiques destransactions, toute une série de travaux a en effet permis de tester les propositions de cet axe théorique concernant les questions de l'intégration verticale et de la forme des contrats interentreprises (pour un survey voir KLEIN-SHELANSKI [1995] ; CROCKER-MASTEN [1996] ; C OEURDEROY -Q UELIN [1997] et MASTEN-SAUSSIER [2000]). Mais si les propositions avancées sont fondées analytiquement, ellessont rarement dérivées d'un cadre formel. La théorie des contrats incomplets (GROSSMAN-HART [1986] ; HART [1995]) semble proposer "la" formalisation manquante à la théorie des coûts de transaction. Ainsi, dans leur article fondateur, Grossman et Hart, en faisant explicitement référence à la théorie des coûts de transaction, affichent leur ambition de chercher à formaliser en partie les "intuitions"qu'ils ont pu y trouver. Les progrès réalisés par la théorie des contrats incomplets font qu'aujourd'hui beaucoup voient en elle une formalisation adéquate de la théorie des coûts de transaction. Williamson n'est d'ailleurs pas loin d'adhérer à cette vision des choses. Parlant de la théorie des coûts de transaction, il note : “ De façon évidente, il était nécessaire de développer des modèles...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Finance
  • Finance
  • Finance
  • Finance
  • Finance
  • Finance
  • Finance
  • Finance

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !