Financer le developpement aprés la crise

Pages: 39 (9696 mots) Publié le: 13 mai 2012
La crise a eu, sur les taux de croissance des pays en développement ou émergents, des effets plus dévastateurs que sur ceux des nations industrialisées. Alors que certains n’avaient pas les ressources nécessaires pour financer des mesures de relance assez vigoureuses, les grands pays émergents ont vite retrouvé le chemin de la reprise et sont actuellement les principaux moteurs de l’économiemondiale.
L’effondrement des flux de capitaux privés a provoqué un déficit croissant dans le financement global du Sud. Et jusqu’à présent, pas plus l’augmentation des flux financiers publics que la lente reprise – depuis la fin 2009 – des apports de capitaux privés n’ont permis de compenser ces manques. L’ONU indique par ailleurs que le volume global des mouvements financiers des pays du Sud versceux du Nord dépasse celui des flux en sens contraire : le Sud continue de financer le Nord.
Alors que l’on débat désormais d’une réforme de l’ordre économique et financier mondial, cela n’a pas encore été suivi d’effets suffisants pour les pays en développement. Les institutions financières internationales disposent bien de ressources accrues, mais les pays en développement y sont toujourssous-représentés. Le FMI et la Banque mondiale ont remis en question certains de leurs dogmes traditionnels, sans que l’on puisse parler à coup sûr de nouvelle politique.
Il apparaît toujours plus évident que les impôts jouent un rôle central dans la mobilisation de ressources locales pour financer le développement et l’on reconnaît d’une manière générale qu’il faudra réformer dans ce sens la fiscalitédes pays en développement. Cependant, l’aide technique des pays industrialisés en vue de réaliser ces réformes reste insuffisante. De même, il est de plus en plus admis que les impôts sont un instrument pour la construction de l’Etat (state-building), la démocratisation et la gouvernance. La lutte contre l’évasion fiscale à l’échelle internationale et les flux illicites de capitaux (illicitcapital flows) a gagné en vigueur et l’on voit s’améliorer les échanges d’informations en matière fiscale. Mais les instruments novateurs et plus efficaces d’une transparence accrue ont de la peine à s’imposer face aux intérêts occultes de certains centres financiers.
Haut de page
ENTRÉES D'INDEX
Mots-clés géographiques :
Europe de l'Ouest et centrale, Suisse
Mots-clés thématiques :
coopérationinternationale, cohérence des politiques publiques, globalisation financière, pays émergents, crise financière, soustraction fiscale,impôts et développement
Mots-clés institutionnels :
Banque mondiale, Fonds monétaire international (FMI),Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), Organisation des Nations unies (ONU), G-8 et G-20
Haut de page
PLAN
1. Introduction
2.Qu’en est-il des pays en développement à la fin de la crise financière ?
3. Les flux de capitaux reprennent de l’ampleur
4. Programme de réforme internationale : des progrès insuffisants
5. Fiscalité et développement
6. Synthèse et perspectives
Haut de page
TEXTE INTÉGRAL
PDF 259kSignaler ce document
1. Introduction
1Après une crise qui a été la plus grave depuis celle des années 1930,l’économie mondiale reprend le chemin de la croissance. Mais le processus de rétablissement reste incertain et subit des retards qui varient d’une région ou d’un pays à l’autre. La crainte d’une deuxième vague de récession (double-dip recession) reste vive, en particulier aux Etats-Unis.
2Selon le Fonds monétaire international (IMF 2010j), une politique monétaire et fiscale axée sur l’expansion ainsi quedes injections de capitaux et des garanties accordées aux institutions financières menacées (notamment les opérations de sauvetage de l’UE en faveur de ses membres méridionaux en mauvaise posture) ont progressivement stabilisé les marchés financiers mondiaux. Les flux financiers ont ainsi repris une certaine ampleur après le coup d’arrêt provoqué par la crise. Mais nombre de pays lourdement...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La crise et apres
  • La crise et après
  • La crise et après
  • La crise et apres
  • Crise finance
  • Comprendre la crise en se basant sur la crise et après?
  • Secteur de la bière après la crise
  • La croissance après la crise

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !