George

Pages: 11 (2559 mots) Publié le: 26 décembre 2012
17/07/12

Cours intégral sur Le Prince, de Machiavel (I) - Le Labyrinthe - Philosophie niveau Terminale

Jeudi 10 août 2006

Cours intégral sur Le Prince, de Machiavel (I)
Sauf mention contraire, je suis dans ce cours la traduction du Prince proposée par M. Christian Bec. D’autres éditions existent et peuvent être également consultées. On peut également télécharger le texte intégral del’œuvre traduit en français sur ce site. Le texte intégral en italien (n’hésitez pas à le consulter : lue en parallèle avec le texte français, la prose machiavélienne se comprend assez facilement) est disponible ici. La lecture du Prince, oeuvre phare de la pensée politique moderne, peut se révéler déroutante. Ce premier cours se donne pour but de « contextualiser » le livre dans son époque, afin devous familiariser avec une culture très différente de la nôtre.

Cours n°1 Présentation générale du Prince

I. Données historiques et culturelles

En 1513, à la différence de la France, de l’Angleterre ou de l’Espagne (royaumes unifiés en voie de se constituer en Etats modernes), l’Italie agrège une multitude de petits territoires sous l’influence de villes indépendantes comme Urbino, Ferrare,Pise, Sienne etc., qui passent une bonne partie de leur temps à se faire la guerre. Ces cités connaissent des régimes politiques variés, depuis la monarchie (Naples) jusqu’à la démocratie (Florence) en passant par la république oligarchique (Venise) ou encore la théocratie (Rome). Des Alpes à la Sicile, de la Corse à l’Adriatique, on parle (presque) la même langue, on vénère le même Dieu, on a lesmêmes coutumes, les mêmes vêtements, les mêmes habitudes alimentaires et pourtant, l’Italie présente un territoire morcelé. Parmi toutes ces villes, quatre se distinguent particulièrement : # Florence (voir ci-dessous) ; # Venise, puissance maritime et commerciale (elle jouit notamment d’un quasi-monopole sur le négoce entre chrétienté et empire musulman) ; # Milan, dirigée par la famille Sforza,principale puissance militaire terrestre, place stratégique de première importance contrôlant la vallée du Pô et gardant les Alpes ; # Rome, où siège le Pape. Longuement disputé entre les familles Colonna et Orsini, le trône de Saint-Pierre est passé aux mains de Rodrigo Borgia (élu Pape sous le nom d’Alexandre VI et longuement évoqué dans le Prince) et de son fils Cesare (« héros », en quelquesorte, du Prince). À l’époque, l’Eglise jouit d’un très grand pouvoir spirituel mais aussi temporel. Elle n’hésite pas à exercer un poids financier et militaire (Rome gouverne ses propres provinces, la région du « Latium », et les premières compagnies dont dispose Cesare Borgia appartiennent aux armées pontificales). La domination de l’Eglise ne vacille pas encore sous le coups du protestantisme(il ne fleurira qu’en 1517 avec la publication des quatre-vingt quinze Thèses de Luther) et de l’astronomie (Giordano Bruno ne soutient l’hypothèse de l’homogénéité de l’Univers infini qu’en 1584, et il faut attendre 1630 pour que Galilée porte un coup fatal à la physique d’Aristote). Depuis le milieu du siècle précédent, Florence est gouvernée par la famille des Médicis (successivement Côme, Pierreet Lorenzo). Ces aristocrates s’opposent aux familles Pazzi et Strozzi, plutôt républicaines (cette rivalité dure jusqu’en 1550, voir Lorenzaccio de Musset). Lorenzo de Médicis, dit « le Magnifique », gagna son surnom par le patronage important qu’il consacra aux arts et aux lettres ; mais ce personnage raffiné se doublait d’un guerrier sans scrupule, et même cruel. Il décède en 1492. S’ensuitune période de troubles dominée par la figure de Jérôme Savonarole, un moine dominicain exalté, orateur charismatique qui persuade les Florentins, dans ses sermons, du caractère démoniaque des arts et les sciences cultivées par les Médicis. Les armées françaises, intervenues en Italie pour y « mettre de l’ordre », chassent les Médicis de Florence en 1494. Savonarole y fonde un régime politique...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Georges
  • george
  • George
  • George
  • George
  • george
  • George bataille
  • Georges perec

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !