Globalisation et inégalités des pays émergents

Pages: 27 (6721 mots) Publié le: 29 avril 2010
Globalisation et inégalités dans les pays émergents Les cas de l’Inde et de la Chine
Pierre-Noël Giraud, Jean-François Huchet et Joël Ruet

Les concepts d’individus compétitifs et protégés, et d’acteurs capitalistes nomades et sédentaires, proposés par Pierre-Noël Giraud1, permettent d’analyser la dynamique des inégalités induites par le processus de globalisation en cours dans les paysémergents. Les « nomades » sont des sociétés – de l’entrepreneur individuel aux firmes en voie de globalisation – qui créent des rapports de coopération et/ou de compétition entre individus de différents pays – que nous appellerons territoires. Les firmes sédentaires font la même chose, mais uniquement à l’intérieur d’un seul territoire. Au sein d’un territoire soumis à un processus d’ouverture et mis encompétition avec d’autres territoires par des acteurs nomades, on peut distinguer dans la population active deux groupes d’individus, les compétitifs et les protégés. Les compétitifs sont ceux que les nomades mettent en compétition directe avec des individus situés dans d’autres territoires. Ils sont engagés dans la production de biens et de services internationalement échangeables, et ne peuventconserver leur emploi que s’ils sont compétitifs sur le marché mondial. Les protégés sont mis en compétition, parfois de façon extrêmement sévère, par des firmes sédentaires au sein d’un même territoire. Ils ne sont en compétition qu’entre eux dans la production de biens et services d’usage local. Ces définitions posées, nous formons l’hypothèse que le premier facteur d’analyse des inégalitésconcerne l’évolution relative des revenus moyens, d’une part, du
1

Pierre-Noël Giraud, « Comment la globalisation façonne le monde ? », Politque étrangère, 4, 2006.

351

L’ENJEU MONDIAL LES PAYS ÉMERGENTS

Globalisation et inégalités dans les pays émergents. Les cas de l’Inde et de la Chine

groupe des compétitifs qui affrontent et tirent parti de la globalisation, et, d’autre part, dugroupe des protégés. Cette évolution dépend de trois dynamiques liées entre elles : la croissance numérique et l’enrichissement du groupe des compétitifs – en fonction de leur compétitivité relative sur le marché mondial –, la croissance endogène au sein du groupe des protégés et l’articulation entre les deux groupes, en particulier la part des revenus que les compétitifs sont contraints ouacceptent de dépenser en biens et services locaux. La deuxième dimension de l’évolution des inégalités est la manière dont les gains moyens sont répartis au sein de chaque groupe, en fonction du niveau de formation et de compétence, ainsi que des positions de monopole qu’ont pu acquérir certains individus ou collectifs. De nombreuses compétences, en particulier le travail non qualifié, étant utilisablesdans chaque groupe, les marchés du travail font bien évidemment « s’interpénétrer » la distribution des revenus des compétitifs et des protégés. Certains protégés – les plus qualifiés – sont tirés vers le haut par l’augmentation rapide des revenus des compétitifs les plus qualifiés. Certains compétitifs, en particulier les moins qualifiés, sont tirés vers le bas par l’existence d’une énorme massede travail non qualifié dans les zones rurales et dans l’informel urbain. La forme finale de la distribution des revenus, qui mesure les inégalités sociales, dépend donc d’une part, de l’intensité des mécanismes d’entraînement du revenu moyen des protégés par celui des compétitifs et, d’autre part, du fonctionnement des marchés des biens et facteurs de production. Ce sont eux qui répartissent lacroissance de la richesse entre groupes et au sein des groupes. Leurs imperfections peuvent avoir des causes économiques classiques, mais aussi sociales, comme les problèmes de langue ou de discriminations d’origine diverse – étatique, sociale, religieuse ou culturelle – ; elles entravent un fonctionnement « libre » des marchés. La troisième dimension à prendre en compte pour comprendre la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • PAYS EMERGENTS
  • pays emergents
  • pays émergents
  • Pays emergents
  • Les pays émergents
  • Les pays emergents
  • Les pays émergents.
  • Pays émergents

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !