Histoire de la pensée economique chapitre 1

Pages: 8 (1801 mots) Publié le: 20 février 2011
Histoire de la pensée…

CHAPITRE 1 : ESQUISSES D’UNE THEORIE DE LA VALEUR.

Aristote

● Aristote : considéré comme le précurseur du libéralisme (Vème et IVème siècles avant J.C).
Disciple de Platon, Aristote va s’opposer à son maître sur le plan des doctrines économiques. En somme, il est très hostile à la propriété publique et à l’égalitarisme.
Ainsi, si Platon est l’ancêtre ducommunisme, Aristote est le précurseur d’un libéralisme modéré.
● Pour Aristote, la propriété commune des terres entraîne l’inefficacité de leur gestion car on ne peut plus faire en sorte que la rémunération de chacun soit proportionnelle à sa contribution.
● Pour lui, mettre tout en commun est une entreprise difficile. Dans beaucoup de ses ouvrages, Aristote développe une théorie de la répartition quis’articule parfaitement avec la notion de propriété privée. Il considère que l’égalité ne consiste pas à donner la même chose à chacun mais au contraire à faire en sorte que chacun reçoive une part proportionnelle à ses efforts. C’est ce qu’il appelle la justice distributive.
● Mais il faut aussi que la justice soit réalisée dans les échanges commerciaux, et donc la chose reçue doit être équivalenteà la chose donnée en échange. C’est ce qu’il appelle la justice communicative.
● Aristote écrit qu’il faut trouver une mesure commune entre les objets échangés, et cette mesure, c’est exactement le besoin que nous avons les uns des autres.

● Les travaux de plusieurs auteurs, qui se sont intéressés à la pensée économique d’Aristote laissent penser qu’il n’est pas impossible de reconstituer cequi aurait pu être l’embryon d’une théorie de la valeur et des prix.
Aristote distinguait deux notions de la valeur : la valeur d’usage et la valeur travail.
Pour lui, la valeur d’usage, c’est l’utilité qu’il a pour l’acquéreur et la valeur travail se définie par la relation : Vt = t x d
Avec :
Vt = valeur travail
t = temps de travail nécessaire à la fabrication du bien
d = coefficientreprésentant la productivité du travail

[pic]

● D’après ce schéma, nous pouvons dire que pour qu’un échange ai lieu (pour qu’un prix soit fixé), il faut que la valeur d’usage soit supérieure à la valeur travail, sauf si le vendeur veut céder son bien à perte. En fait, le prix qui respecte l’éthique serait une moyenne d’harmonie entre la valeur d’usage et la valeur travail et non une moyennearithmétique. L’idée de base est que dans la mesure où la fixation du prix résulte d’un marchandage équitable, le sacrifice relatif consenti par chacun doit être le même.
Soit donc « pa » le prix minimum que l’acheteur veut payer, étant entendu que ce minimum soit égal à la valeur travail. Si nous appelons « pv » le prix que le vendeur souhaite obtenir, alors le prix équitable est :

[pic]L’expression (1) signifie que P est la moyenne harmonique des deux prix « pa » et « pv ».

[pic]

[pic]

L’identification de « pa » avec la valeur travail et de « pv » avec la valeur d’usage signifie que pour Aristote, l’éthique proscrit de vendre à perte comme elle proscrit de dépasser une certaine valeur qui correspond à la mesure commune des objets échangés.

● Turgot croit aux valeursfondamentales de la physiocratie :
ordre naturel
droit de propriété
libéralisme

● On retrouve dans son œuvre des thèmes de productivité, de produit net, de la stérilité de l’industrie et du circuit économique mais les apports de Turgot concernent beaucoup plus la loi des rendements décroissants, l’épargne et le capital et donc précisément la théorie de la valeur. Pour bien assimiler les travaux deTurgot, nous allons faire une analyse des auteurs qui l’on précédé, c'est-à-dire William Petty, Cantillon, et l’Abbé Galiani.

William Petty

● On peut considérer William Petty comme l’un des précurseurs de la théorie quantitative de la monnaie.
● Sa théorie de la valeur, qu’il fonde à la fois sur le travail et sur la terre annonce d’une certaine manière la théorie de la valeur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Histoire Economique Chapitre 1
  • Histoire de la pensée economique chapitre 2
  • histoire de pensée economique
  • Histoire de la pensées économique
  • histoire de la pensée économique
  • Histoire de la pensée économique
  • Histoire pensée économique
  • Histoire de la pensée économique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !