Introduction à la philosophie politique

14556 mots 59 pages
Philosophie Politique

Voir dictionnaire de Philosophie politique : Philippe Raynaud et Stéphane Rials. Ne pas acheter.
Ou Qu’est-ce que la philosophie politique, Léo Strauss (essais).
Ou Philosophie politique de Luc Ferry, collection Rouge ou celui de Christian de la Campagne ou celui de Danzer. Ne pas acheter.
L’histoire des philosophies politiques (existe en livre) n’est pas la même chose que la philosophie politique, même s’il y a les mêmes personnages.

Lors de la relecture du cours, penser à bien voir la ‘direction’ du cours, pourquoi telle personne arrive à tel moment dans le cours : acheminement spécifique. Bien voir le plan de cours.

Thèse du cours : la philosophie politique n’est pas unique mais elle se caractérise par une profonde coupure, séparation que Léo Strauss voit comme géante.
La thèse forte de Léo Strauss est que l’abîme entre philosophie politique classique ancienne (avant Machiavel) et moderne (après Machiavel).

Ne peut-on pas dire que la philosophie politique moderne a échouée ? Car elle n’a pas pu empêcher la Choa, le goulag, etc.
Il y a eu une remise en cause de la philo politique moderne mais aussi de la théologie à cause de la Choa, goulag.
Emergerais-t-il une philosophie post moderne ?
Ces 3 périodes seront les 3 parties principales du cours.

Introduction générale :

Quel lien y a-t-il entre la philosophie générale et la philo politique ?
Il faut étudier les mots et les définir.
La politique (polis : cité ; teukein, pratique de la cité).
On peut tirer plusieurs questions de l’étymologie : le mot cité est une embelli cation, tournure emphatique. Aussi dans l’exercice de la politique il y a de la pratique (pratique de la cité). Mot qui a un problème de genre (masculin et féminin) : le politique = l’homme politique (dans son ouvrage Platon nous dit que c’est un pasteur (berger) et tisserand ; pasteur pour l’autorité et tisserand pour bâtir une toile (=> tisser la communauté). Le politique n’est pas seulement un

en relation

  • Introduction à la philosophie politique
    2888 mots | 12 pages
  • Introduction à la philosophie politique
    552 mots | 3 pages
  • Droit
    5390 mots | 22 pages
  • Adam smith : le caractère encyclopédique de son projet
    643 mots | 3 pages
  • Introduction a la philosophie
    2418 mots | 10 pages
  • 0 1 Introduction et méthode
    5680 mots | 23 pages
  • Dissertation
    1396 mots | 6 pages
  • Bibliographie pour terminales
    2351 mots | 10 pages
  • Bibliographie sciences politiques
    1734 mots | 7 pages
  • Bibliographie de philosophie
    5297 mots | 22 pages