Jean Giono, Que ma joie demeure

1329 mots 6 pages
Analyse stylistique. Comment s’y prendre ?
Votre analyse stylistique doit comprendre impérativement trois parties : introduction, développement et conclusion.
L’introduction
Il faut dégager l’idée directrice, la thématique, nommer les personnages et formuler de quoi il s’agit dans l’extrait proposé à l’analyse.
Le développement
Votre analyse est l’étude approfondie et organisée d’un texte. Concrètement, il s’agit d’étudier l’alliance sens du texte / forme du texte, c’est-à-dire : ce que dit le texte (signification du texte) ; la manière dont c’est dit, à savoir les moyens stylistiques mis en œuvre par l’auteur pour assurer la cohérence de son texte.
La conclusion
La conclusion de l’analyse stylistique peut se composer : d’un bilan de votre analyse : il s’agit en fait de résumer brièvement votre développement (partie obligatoire); d’un élargissement (ouverture) : on peut mentionner un ou plusieurs textes ayant la même thématique. L’ouverture que vous proposez doit avoir un lien thématique ou stylistique avec le texte dont vous avez fait l’analyse (partie facultative).
Comment s’y prendre pour élaborer un analyse stylistique ?
Tout d’abord, il est nécessaire de lire plusieurs fois le texte. Munissez-vous de votre brouillon, et notez tout ce qui vous paraît important dans le texte (thèmes, images, registres, vocabulaire, figures, etc.). Écrivez toutes vos impressions et vos idées car vous risquez de les oublier par la suite.
Que doit-on étudier et exposer dans le développement ?
Votre analyse stylistique c’est un texte qui ne sépare pas le fond et la forme. Attardez-vous de prime abord aux moyens mis en œuvre par l’auteur afin de pouvoir dégager, par la suite, du sens :
Quelle est la structure compositionnelle du texte (monologue/dialogue, le discours rapporté ; narration/description/discours narrativisé/réflexion) ? Faites des commentaires.
Quel est le registre ou quels sont les registres employé(s) (soutenu, courant, familier) ? L’auteur

en relation

  • Jean giono, analyse d´une scène, que ma joie démeure
    614 mots | 3 pages
  • Commentaire extrait de que ma joie demeure jean giono
    708 mots | 3 pages
  • ANALYSE
    3144 mots | 13 pages
  • Jean giono biographie
    3261 mots | 14 pages
  • Giono
    643 mots | 3 pages
  • Adaptation technicien supérieur
    592 mots | 3 pages
  • Jean Giono
    3489 mots | 14 pages
  • Biographie de jean giono
    357 mots | 2 pages
  • Jean giono
    998 mots | 4 pages
  • Giono
    1044 mots | 5 pages