La bioéthique

1549 mots 7 pages
EXPOSE : Le Droit et la Bioéthique Cas pratiques :

Cette partie va principalement porter sur la relation existante entre le Droit et la bioéthique.
Il faut savoir qu’en matière de bioéthique, chaque pays possède sa propre législation en vigueur. Bien que certaines lois soient internationales, les Etats posent tout de même leur veto ou leur accord au niveau de certains points.
La procréation médicalement assistée (PMA) est encadrée par des règles très strictes qui ne permettent pas à tout et à chacun de profiter du système médical à des fins inutiles.
Les conditions étant, pour la plupart, d’être mariés, que le couple soit stérile, etc…
Si certains pays, comme l’Allemagne, le Royaume-Unis ou encore la France sont pour la procréation médicalement assistée (Et sous certaines conditions), de nombreux pays n’ont pas encore une législation aussi laxiste sur la chose.
Néanmoins, de nos jours, de moins en moins de pays sont encore contre la procréation médicalement assistée, le refus d’accord de cette technique se retrouve principalement dans les religions. Plus particulièrement dans le catholicisme qui estime qu’un enfant est un don de Dieu et que nul ne peut scientifiquement créer un être humain. Les couples stériles doivent alors adopté, plutôt que de recourir à ce genre de pratiques. Les autres religions (Judaïsme, Islam et Protestantisme) sont plus permissives à l’égard des techniques permettant la procréation par des couples souffrants de troubles à ce niveau.

Pour accompagner notre argumentation, nous allons comparer les différences entre les législations françaises, belges et suisses sur le sujet.
Afin de compléter nos informations, nous aborderons l’organisation de la procréation médicalement assistée aux Etats-Unis, où cette dernière et très développée et répandue.

I) Différence de législation dans les pays francophones (France-Suisse-Belgique)

A l’heure actuelle, certains pays ne disposent que de peu de lois sur le sujet, ce qui

en relation

  • Bioethique
    5433 mots | 22 pages
  • La bioéthique
    1097 mots | 5 pages
  • La bioéthique
    892 mots | 4 pages
  • La bioéthique
    595 mots | 3 pages
  • BioEthique
    513 mots | 3 pages
  • Bioéthique
    293 mots | 2 pages
  • La bioéthique
    686 mots | 3 pages
  • La bioéthique
    2299 mots | 10 pages
  • La bioéthique
    3567 mots | 15 pages
  • La bioethique
    275 mots | 2 pages