La classe bourgeoise est-elle révolutionnaire ? (marx)

Pages: 10 (2258 mots) Publié le: 26 mai 2013
Sociologie Sujet : La classe bourgeoise est-elle révolutionnaire ? (Marx)
Selon la perspective marxiste, l'histoire de la société jusqu'à nos jours reflète la division de la société en classes sociales (« homme libre et esclave, patricien et plébéien, baron et serf, maître de jurande et compagnon, en un mot oppresseurs et opprimés ») qui s'opposent dans une lutte ininterrompue, tantôtdéclarée, tantôt larvée, pacifique ou non. Succédant à l’esclavage et au servage, c’est au capitalisme, troisième (et ultime, selon Marx) modèle de production de l’Histoire à donner lieu à une lutte ayant en jeu le déchaînement des forces productives et se devant d’aboutir à la défaite de la classe dominante, la classe bourgeoise. Le mode de production capitaliste a le mérite, tout du moins, de simplifierl’antagonisme des classes dont il est le reflet. S’il existe une multiplicité des classes (les bourgeoisies industrielle et commerçante, la paysanerie, le sous-prolétariat, etc), son caractère distinctif est d’avoir divisé le conflit de classe en deux : le prolétariat et la bourgeoisie. Dès lors il est inutile de définir méthodiquement chacune des deux puisque l’une est le parfait antagonisme del’autre. La bourgeoisie est la classe des capitalites modernes, propriétaires des moyens de productions (en ce sens ils relayent la classe des seigneurs féodaux, propriétaires fonciers). Or, est compris à l’intérieur de la notion de moyens de production la force productive humaine. Ainsi ce sont les capitalistes qui exploitent, et donc s’approprient le travail du prolétariat (la classe des opprimésnon-propriétaires, digne successeur des serfs). L’ouvrier n’est alors plus qu’une marchandise : il vend sa force de travail contre un prix, son salaire, montant minimum permettant le renouvellement de cette force, et ainsi de suite. Les conditions de travail sont jugées inhumaines par Marx, et ce-dernier se lance, à travers Le Manifeste du Parti Communiste, dans une dénonciation de ce qu’il appelle« le despotisme de la fabrique », nouvelle forme de despotisme, non plus politique, mais économique. Néanmoins, la critique marxiste du capitalisme n’est pas une critique de la bourgeoisie (reproche fait, d’ailleurs, par Marx à ses nombreux détracteurs qui avaient tendance à les assimiler) mais de l’organisation capitaliste du travail. Au contraire, la classe bourgeoise a été un agent de progrèsconsidérable, voire même révolutionnaire : « La bourgeoisie a joué dans l'histoire un rôle éminemment révolutionnaire. » (Le Manfeste du Parti Communiste – 1847, chap.1). Dans quelle mesure alors la bourgeoisie a-t-elle constitué un facteur de progrès ? Nous tenterons de répondre à cette question en nous concentrant tout d’abord sur le bouleversement social provoqué par son apparition, ainsi qu’aunouveau rapport qu’elle instaure avec la nature, puis, dans un troisième temps, nous nous intéresserons aux limites instaurées par la bourgeoisie en vue de domestiquer le prolétariat, tout en nous interrogeant sur leur caractère révolutionnaire.

Comme introduit ci-dessus, cette bourgeoisie n’a pas toujours existé : elle s’est constituée au sein même de l’ordre féodal (les toutes premières tracesde production capitaliste sont observées dès les XIVème et XVème siècles dans quelques villes méditérranéennes). Elle est le produit d’une longue évolution et d’une transformation radicale des moyens de production(« La bourgeoisie, nous le voyons, est elle-même le produit d'un long développement, d'une série de révolutions dans le mode de production et les moyens de communication. », Le Manifestedu Parti Communiste, chap.1). Elle est encore cette classe issue des citoyens des villes et villages (d’où le « bourg » de « bourgeois »), correspondant à ces petits artisants/commerçants anciennement inscrits dans le grand domaine féodal et qui ont réussi à s’émanciper de ce domaine pour créer des villes où l’exercice de leur profession n’était aucunement limité. A partir ce ces...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La bourgeoisie classe révolutionnaire
  • Theorie classe sociale marx/weber
  • Karl marx conflits de classes et changement sociale
  • Conflits de classes et changement social chez marx
  • Marx
  • Marx
  • Marx
  • Marx

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !