La contribution de la logistique à l'intégration des sous-traitants

8005 mots 33 pages
LA CONTRIBUTION DE LA LOGISTIQUE A L’INTEGRATION DES SOUS – TRAITANTS MAROCAINS DU SECTEUR TEXILE – HABILLEMENT A LA LOGIQUE DES DONNEURS D’ORDRE ETRANGERS. Abdelali NACIRI BENSAGHIR Enseignant – chercheur CRESTTIL° - Mohammedia INTRODUCTION : Les échanges commerciaux marocains avec les partenaires étrangers restent sensibles à leur organisation logistique. Ainsi, à côté des handicaps traditionnels du commerce extérieur marocain (forte concentration géographique, faible diversité des partenaires, faible diversité des produits), la position concurrentielle des exportateurs se trouve handicapée par les faiblesses des chaînes logistiques à l’export. Une économie exportatrice ne peut être compétitive avec une organisation logistique défaillante. Des coûts logistiques très élevés peuvent en effet nuire à toute politique de promotion des exportations. L’organisation logistique n’influence pas uniquement la compétitivité des exportateurs marocains, mais elle est aussi à la base des décisions de délocalisation des entreprises étrangères qui essayent de s’installer au Maroc. Pendant longtemps, on s’est focalisé sur le sacro – saint avantage du coût de la main – d’œuvre pour attirer ces entreprises. Toutefois, les évolutions récentes de l’environnement concurrentiel ont montré les limites d’une stratégie fondée essentiellement sur les coûts de production. Il ne s’agit pas uniquement de produire moins cher mais également d’être plus réactif en maîtrisant les délais de mise sur le marché des produits fabriqués. A côté des coûts de production, on s’intéresse de plus en plus aux coûts de circulation des produits et des informations. Au Maroc, l’illustration la plus significative est le secteur du textile – habillement qui travaille en quasi – totalité en sous – traitance, et pour qui, l’alignement sur les conditions des donneurs d’ordre internationaux, en termes de qualité de services et de délais, est une question de survie. Les sous – traitants marocains sont de plus en plus

en relation

  • Gestion d'entrepôt
    1827 mots | 8 pages
  • Transport
    9117 mots | 37 pages
  • Rapport de stage
    2997 mots | 12 pages
  • Chaine de valeur
    4287 mots | 18 pages
  • Cas zara
    2366 mots | 10 pages
  • Stratégies: faire, faire faire, faire avec
    6868 mots | 28 pages
  • E-business
    3313 mots | 14 pages
  • Logistique intégrée
    8603 mots | 35 pages
  • Négo-achat
    5710 mots | 23 pages
  • Menara
    2954 mots | 12 pages