La famille

940 mots 4 pages
Thème : L’individu et les groupes d’appartenance : être dans la société moderne La famille

Introduction
Fondement de la famille : structure sociale qui permet de rassembler des individus mais aussi permet de mettre en œuvre une forme de filiation en insérant l’individu dans une chaîne qui réunit pères et fils Alliance (par des liens affectifs) : débat philosophique, quel type d’alliance légitimer ? Filiation : s’inscrire dans une filiation verticale. Avec les nouvelles technologies, on va séparer la conjugalité de la parentalité

Historiquement, famille nucléaire est un phénomène récent : dans l’antiquité la famille relevait de l’ordre éco : Latin ‘famulus’ = esclave -> la famille désigne l’ensemble de la maisonnée et de ses esclaves attachés. Grec « oikos » : l’ensemble des consanguins, des alliés des consanguins et des esclaves.

Au début de la renaissance, la famille est centrée sur l’alliance et la filiation, ce modèle triomphe au 19ème siècle et sur lequel l’Etat légifère dès 1792. Jusque-là on n’avait pas de mariage civil mais seulement religieux. La loi l’insère dans le code civil de 1804. Le divorce est autorisé en cas de faute grave centré sur l’autorité paternelle. Sinon le mariage est indissoluble et est basé sur le devoir d’élever les enfants.  Alliance indissoluble et filiation.

Aujourd’hui, ¾ (23 M) des gens vivant ensemble sont mariés.
100000 couples homosexuels. Entre 24000 et 40000 enfants sont élevés par des couples de même sexe. On a à la fois la filiation traditionnelle qui est remise en cause par les chiffres puisqu’un enfant sur 2 né hors mariage en 2006

Problématiques : La famille aujourd'hui a-t-elle pris de nouvelles formes ou est-elle définitivement morte ?
L’alliance, vue de manière traditionnelle par une alliance d’individus de différents sexes est-elle encore un indice viable sur la définition de la famille aujourd'hui ? Quelle est l’évolution des relations d’alliance et de filiation ?

La

en relation

  • La famille
    2140 mots | 9 pages
  • Famille
    1293 mots | 6 pages
  • Famille
    1077 mots | 5 pages
  • La famille
    394 mots | 2 pages
  • La famille
    5984 mots | 24 pages
  • la famille
    7627 mots | 31 pages
  • Famille
    2537 mots | 11 pages
  • La famille
    1193 mots | 5 pages
  • la famille
    433 mots | 2 pages
  • la famille
    608 mots | 3 pages