La grammaire générative et transformationnelle : bref historique

Pages: 30 (7399 mots) Publié le: 21 avril 2012
1/14

LA GRAMMAIRE GÉNÉRATIVE ET TRANSFORMATIONNELLE : BREF HISTORIQUE

Introduction
La grammaire générative et transformationnelle a profondément marqué la linguistique dans le monde entier dans la deuxième moitié du 20e siècle. Elle reste indissolublement associée à son fondateur, Noam CHOMSKY, aujourd’hui professeur émérite au Massachussets Institute of Technology. (Pour sa bibliographiecomplète visitez : http://web.mit.edu/linguistics/people/faculty/chomsky/index.html) Elle est apparue à la fin des années 50 aux États-unis alors que la discipline est dominée par le structuralisme. Une des grandes nouveautés de cette conception a été de remettre en cause les théories behavioristes sur l’acquisition du langage et la méthodologie empiriste en linguistique. Cette théorie n’a cesséd’évoluer depuis ses débuts. Il est tout à fait impossible, de rendre compte, en quelques pages, du formidable foisonnement linguistique que représente un demi-siècle de grammaire générative. Nous avons ici beaucoup simplifié et omis de nombreuses choses, cherchant seulement à donner une idée de ce que ce courant proposait et a apporté. Nous distinguerons ici trois époques : - la naissance, avecStructures syntaxiques, 1957 ; - la théorie standard, avec Aspects de la théorie syntaxique, 1965 ; - les développements ultérieurs. Nous parlerons surtout des deux premières, un quart de siècle de grammaire générative et transformationnelle. Les développements ultérieurs seront seulement mentionnés : chacun d’eux, à lui seul, demanderait un long exposé approfondi.

Le contexte de la parutionde Structures syntaxiques en 1955-57
Au début des années 50, la linguistique américaine est optimiste et elle est structuraliste. Dans « Directions in Modern Linguistics », 1951, Haugen écrit « La linguistique aux États-unis est aujourd’hui plus florissante qu’à un quelconque moment depuis la création de la République ». Gleason, 1955, parle de « résultats définitifs obtenus par la linguistiquestructurale, qui, par sa méthode, peut se comparer à la physique, la mécanique quantique, les mathématiques ». Carroll, 1953, écrit : « La linguistique est la plus avancée des sciences sociales, elle peut se comparer de très près à la physique et à la chimie ». En somme, beaucoup de linguistes américains pensaient que les problèmes fondamentaux d’analyse linguistique avaient été résolus, et qu’ilne restait plus qu’à peaufiner les détails, ce qui pourrait d’ailleurs sans doute être confié aux ordinateurs : en gros, tout ce qu’il restait à faire serait d’entrer les données dans un ordinateur et en pressant sur un bouton on obtiendrait une grammaire. On parlait de traduction automatique, le spectrogramme récemment inventé allait permettre de résoudre définitivement les questions dephonologie.

Quelques principes du structuralisme américain triomphant L’empirisme
Il peut se définir ainsi : toute connaissance non analytique provient de l’expérience, et seulement d’elle. Tout apprentissage se fait par des généralisations inductives à partir de l’expérience fournie par nos sens. Au départ, l’enfant est une ardoise vierge, sans prédisposition particulière structurant l’acquisitiondu savoir. Les maîtres mots en linguistique sont donc données, observation des données, règles inférées des données. « Les seules généralisations utiles sur le langage sont les généralisations inductives. » (Bloomfield, 1933). Il faut que la relation entre le corpus et la description théorique soit directe, il n’est pas question de parler d’autre chose que de ce qu’il y a dans les données, pasquestion d’expliquer quoi que ce soit en faisant appel à des principes externes, par exemple des universaux. Seule est scientifique la description, les « explications » sont suspectes. « Children want explanations, and there is a child in each of us; descriptivism makes a virtue of not pampering that child. » (Joos, 1958)

2/14

Une description linguistique est donc constituée uniquement des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La grammaire generative
  • Grammaire générative
  • Grammaire générative
  • Grammaire G N Rative Et Transformationnelle
  • La grammaire générative et transformative
  • Bref historique
  • Bref historique de gorée
  • Historique bref sur le logement

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !