La justice, instrument des forts ?

Pages: 7 (1569 mots) Publié le: 7 octobre 2012
Dissertation :« Selon que vous soyez puissant ou misérable,
Les jugements de cour vous rendrons blanc ou noir » note le fabuliste Jean de La Fontaine dans « Les Animaux malade de la peste ».
Les œuvres au programme voient-elles, elles aussi, la justice comme l'instrument des forts ?

Dans « Les Animaux malades de la peste » tirée des Fables, Jean de La Fontaine nous explique que « Selon devous soyez puissant ou misérable / Les jugements de cour vous rendrons blanc ou noir ».
On est donc en mesure de se demander si la justice n'est-elle pas injuste car la justice ne juge, selon La Fontaine, pas le crime mais prend position par rapport à la classe sociale de l'accusé ou de la victime. C'est à cette interrogation que nous invitent nos œuvres au programme : Les Choéphores et LesEuménides tirées de l'Orestie d'Eschyle, représentée en 458 av. J.-C., certaines Pensées ainsi que Les Trois discours sur la condition des grands de Blaise Pascal, publiés en 1670 et Les Raisins de la colère publiés en 1939 par John Steinbeck. En effet, on est en droit de s'interroger si le droit est réellement le même pour tous ou si, au contraire, il n'est réservé qu'à une élite.
Pour cela, nousverrons d'abord si le droit peut être considéré comme l'instrument des forts, nous nous demanderons ensuite s'il peut être considéré comme l'arme du faible et enfin nous poserons le droit comme ignorant les différentes classes sociales pour rendre une justice honnête, fiable et équitable.

Parfois, la justice peut uniquement apparaître comme dévouée aux gens de pouvoir.
Chez Eschyle, à l'issue duvote des juges, le nombre de voix en faveur de l'acquittement d'Oreste et strictement égal à celui des voix contre. Il revient donc à la déesse Athéna de trancher. La justice athénienne abandonne la loi du talion au profit d'une justice civile. Néanmoins, la déesse de la sagesse défend Oreste pour des raisons purement personnelles parce qu'elle n'a aucun égard pour « une femme qui tua l'homme et legardien de son foyer » (Les Euménides, v.740). Ses raisons sont arbitraires et montrent que la loi n'est pas dictée par des principes fondés. Dans Les Raisins de la colère, les émissaires des banques et des grands propriétaires évoquent la nécessité du droit. Elle constitue l'argument idéologique qu'ils opposent aux Okies pour ne pas reconnaître leur culpabilité lorsqu'ils forcent à l'exil. Ilsse réfugient derrière leurs patrons, plus puissants qui sont violents impunément car couvert par la justice. Sans aucun doute, la force est un moyen très efficace pour imposer sa justice à la justice institutionnelle.
De surcroit, les lois injustes, ou considérées comme telles desservent les plus faibles. Dans Les Pensées, Pascal nous montre l'absurdité de certaines lois à la pensée 51 quand unhomme en tue un autre mais est protégé par la justice car demeurant sur une rive de la rivière et sa victime de l'autre côté. Chez Steinbeck, à la page 260, lorsque les Joad arrivent au campement, ils sont contraient de payer un demi-dollar au nom d'une « loi contre le vagabondage ». Cela apparaît aux yeux de Tom comme un abus de pouvoir de la part du propriétaire à qui il demande : « L'adjoint dushérif ne serait pas vot' beau-frère par hasard ? ».
Parmi les conséquences les plus visibles de cette justice pervertie, on trouve le malheur des hommes et le caractère inégalitaire des sociétés. Dans L'Orestie, et plus particulièrement dans Les Euménides, tant qu'Athéna n'aura pas rendu sa sentence, la malédiction continuera de peser sur la famille d'Oreste, les Atrides. Pascal décrit unesociété injuste intrinsèquement où plus on obéit aux lois, plus on est mauvais au regard de l'éthique. Dans Les Raisins de la colère, la loi du marché prédomine sur la justice car étant plus profitable aux propriétaires. Mais, l'application de cette loi conduit à une effroyable injustice. Par exemple, toujours chez Steinbeck, lors de la grève à la ferme Hooper, la méthode mise en place pour y mettre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • instrument
  • Chateaux forts
  • Châteaux forts
  • Les chateaux forts
  • Chateau forts
  • Les chateaux forts
  • Les châteaux forts
  • Chateaux forts

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !