La rédaction des coutumes

330 mots 2 pages
Le roi peut connaitre les coutumes des différentes provinces. Le roi Charles 7, par une ordonnance de Montile-les-Tours de 1454, va décider de mettre par écrit toutes les coutumes des provinces du royaume de France. La rédaction des coutumes va être poursuivie jusqu’au 18e siècle.
Dans chaque province, le bailli (le juge royal) va convoquer une assemblée royale et faire rédiger les coutumes. Par la suite, on va présenter les coutumes à une assemblée plus large qui va vérifier le projet. Parfois il y a des désaccords. On va donc revenir à l’étape précédente et rédiger à nouveau cette coutume. A la dernière étape le parlement de la province va intervenir et procéder à la formulation définitive de la coutume qui sera acceptée par tous les membres de la province. Au milieu du 16e siècle, il y a un nombre important de coutumes rédigées. Les jurisconsultes vont étudier ces coutumes et remarquer qu’il y a des coutumes similaires dans différentes circonscriptions  droit commun dans toute la France. Grâce à cette rédaction officielle, on a sauvegardé les coutumes de la France, les tribunaux les ont appliquées et la science juridique les a étudié et publié des commentaires. Un de ces ouvrages connus est un commentaire de la coutume de Paris rédigé par Charles Dumoulin au début du 16e siècle  œuvre doctrinale assez importante pour l’époque. Les rois ont uniformisé les coutumes en France et ont éliminé les petites coutumes locales et ont facilité le travail des juges.
Le droit coutumier allemand n’a pas été sauvegardé. A partir du moment où on a eu besoin d’un droit uniforme, on a eu recours au droit romain. Coquille aussi était un juriste important, ainsi que Pothier. Ils ont fait connaitre le droit français, ils ont comparé les coutumes des différentes régions et trouvé des analogies. Ils ont considéré que la coutume de Paris était la plus développée et qu’elle constituait une sorte

en relation

  • La rédaction des coutumes
    611 mots | 3 pages
  • La redaction des coutumes
    298 mots | 2 pages
  • Redaction des coutumes
    3627 mots | 15 pages
  • La redaction des coutumes
    1412 mots | 6 pages
  • La redaction des coutumes
    1299 mots | 6 pages
  • La rédaction des coutumes modifie-t-elle leur nature?
    290 mots | 2 pages
  • Dissertation introduction historique au droit : la rédaction des coutumes
    1867 mots | 8 pages
  • La rédaction des coutumes en France a-t-elle vraiment été un progrès ?
    1862 mots | 8 pages
  • Commentaire de texte ordonnance de montils-lez-tours
    2366 mots | 10 pages
  • Histoire du droit, xvii-xviiième siècle
    5096 mots | 21 pages