Le cygne

1056 mots 5 pages
Le cygne se situe dans la deuxième section du recueil Les fleurs de Mal de Baudelaire dans l'édition de 1861. Cette section entière est nouvelle dans cette édition ( → n'apparaissait pas dans l'édition de 1858). Cette question comme son nom le laisse pressentir renvoie à un aspect beaucoup plus pictural et poétique de la poésie. On s'attend à la description d'un paris de Baudelaire. Ce poème est présenté sous la forme de deux partie: la première composé de sept quatrains, la seconde de six, toute deux construites en Alexandrin et aux rimes croisées en alternance masculine et féminine. Ce poème s'inscrit sous la forme d'un souvenir, d'une évocation mélancolique du passé.

Lien avec les poèmes le précédent : Le précédent poème « la jeune mendiante aux cheveux roux » nous présente un paysages « humain » , un paysage beau dans la pauvreté. Beauté que l'on retrouve ici dans les mêmes termes ou idéaux. La blancheur de la jeune femme (« blanche fille ») se retrouve ici avec les plumes blanches du cygne (« blanc »). De même que le cygne représente la pureté, la beauté ce qui rappelle le dernier vers du poème précédent qui est un tremplin « ô ma beauté ». Enfin de même que l'animal a une connotation de grâce et de noblesse, la jeune mendiante du poème précédent est plusieurs fois imaginée dans l'élégance historique « qu'une reine de roman / Ses cothurnes de velours ». Le cygne est donc dans la parfaite continuité d'un poème contrairement à lui déjà présent dans la première édition des fleurs du mal.

Idée en vrac:

Dimension picturale et lyrique avec les tableaux parisiens: « ce petite fleuve », « nouveau Carrousel », « Louvre », « un ruisseau » et l'image même du « cygne »...
Le cygne représente la beauté, le poète.
Beaucoup de rejet et contre rejet → soupir? Il y a des pauses irrégulières qui peuvent traduire la mélancolie de l'écrivain.
On a trois personnages successifs : d'abord et d'entrée le nom de l'illustre personnage d4andromaque, personnage de

en relation

  • Le cygne
    787 mots | 4 pages
  • Le cygne
    1664 mots | 7 pages
  • Le CYGNE
    1965 mots | 8 pages
  • Le cygne
    554 mots | 3 pages
  • Le cygne
    1565 mots | 7 pages
  • Le cygne, baudelaire
    453 mots | 2 pages
  • Le cygne
    404 mots | 2 pages
  • Le cygne
    348 mots | 2 pages
  • Le cygne
    925 mots | 4 pages
  • Le cygne-baudelaire
    778 mots | 4 pages