Le cygne

Pages: 7 (1565 mots) Publié le: 9 mai 2012
Lecture linéaire de ce sonnet hermétique
Introduction : Absence de titre, mystère du contenu du poème à première vue confirment l'HERMETISME du sonnet. A rapporter à la manière SYMBOLISTE de l'auteur. Lequel a très jeune perçu son impuissance à créer : crise spirituelle qui se manifeste ici par l'épreuve qu'a à surmonter un cygne, prisonnier des glaces. Nous verrons s'il y parvient ou non, ennous limitant d'abord au scénario concernant l'animal seul. Globalement, 3 époques se dégagent du sonnet = 3 phases de l'action du protagoniste :
- Quatrain 1 dominé par le futur immédiat ("va-t-il"),
- Quatrain 2 par un flash-back ou analepse ("d'autrefois", "se souvient" qui reprend "oublié", "pour n'avoir" et le passé composé "ont fui"),
- Tercet 1 de nouveau au futur ("secouera"),
- Tercet 2dominé par les présents, qui, comme dans l'ensemble du poème, sont descriptifs / duratifs (d'actualité, non de vérité générale ou d'habitude).
Quatrain 1 :
V1: rythme ternaire donnant les 3 qualités de l'instant présent où se passe la scène : "le bel aujourd'hui" (étrangeté d'un tel adverbe nominalisé) : virginité, vie qui résiste et beauté, qui sont aussi 3 qualités typiques du cygne (lequel nesera nommé qu'ultérieurement, dans un effet de suspense) ; elles sont décalées métonymiquement par rapport à lui.
V2 : enchaîne avec le précédent par l'allitération en v : la scène se déroule devant des spectateurs ("nous") assistant à un effort violent de l'animal ("déchirer d'un coup d'aile ivre"). Son ivresse manifestant l'absence de raison, comme s'il obéissait à un besoin, une pulsion, sous lapression du danger. La fausse interrogation laisse encore planer un espoir de délivrance, qui ne sera contredit qu'au vers 6. On peut se demander si le point d'exclamation en fin de phrase n'introduit pas une touche d'ironie de la part du poète devant une telle scène ou devant ses propres tournures poétiques si singulières...
V3 et 4, syntaxiquement inséparables du fait que le sujet du verbe duvers 3 (hante) est rejeté dans le vers 4 (le glacier) : "Ce" = celui qui est devant "nous" : on assiste à un emprisonnement effectif dans la glace ("lac dur" = durci par le gel) par deux épaisseurs : la première, superficielle, est "le givre" que l'aile agitée disperse ; l'autre, profonde et dont il est impossible de se dégager ("vols qui n'ont pas fui") est exagérément celle d'un "glacier". Maispourquoi une telle géographie ? Et comment s'explique "l'oubli" d'un tel espace qui sera remémoré au vers suivant ? Mystère, de même que sont mystérieuses les relations de ce passé avec le présent ("aujourd'hui").
Quatrain 2 :
V5 : c'est à partir de là que l'histoire acquiert une cohérence et permet au lecteur de comprendre : il s'agirait d'un cygne personnifié puisque doué de sentiments humains("se souvient" ; plus loin "ennui" et "songe de mépris"). Or il prend conscience de son existence, de son identité ("que c'est lui"), mais laquelle ? Le poème semble toujours reposer sur un implicite, qui contraindra à une lecture sur un autre plan qu'animal.
V6 : antithèse évidente (après celle entre le présent / passé / futur) entre optimisme (positif) et pessimisme (négatif) : "magnifique"d'un côté, "mais sans espoir" de l'autre. Par rapport au Q1, on note une confirmation de la fatalité de l'échec de la fuite ("délivre").
V7 : la cause de cet échec est donnée par la tournure infinitive (et négative : "pour n'avoir pas") : le chant du cygne est une expression signifiant le dernier chef-d'œuvre de quelqu'un, bref une fin, en l'occurrence celle de sa vie. L'acte de parole impliciteest celui du reproche : l'oiseau aurait dû célébrer "la région" - encore mystérieuse à ce stade de la lecture du sonnet - d'un paradis, désormais perdu (il appartient à l'autrefois) ; pour ne l'avoir pas fait, le voilà puni.
V8 : "quand" de simultanéité, soit le moment identique où il s'est fait surprendre par la mauvaise saison et sa conséquence glaciaire ; on a du mal à accepter la logique de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le cygne
  • Le cygne
  • Le cygne
  • Le cygne
  • Le cygne
  • Le cygne
  • Le CYGNE
  • Le cygne-baudelaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !