le fonctionnalisme

3349 mots 14 pages
Université Laval
Département de sociologie

Professeur : Olivier Clain
Automne 2012

SOC- 2300

Théorie sociologique : Le fonctionnalisme en sociologie

Présentation
Toute recherche concernant la ou les fonctions d’un fait social, d’un type de relation sociale, d’une institution ou d’une croyance collective, n’est pas en elle-même « fonctionnaliste ». La plupart des sociologues marquants du 19e siècle et du tournant du 20e siècle, comme Marx, Spencer ou
Durkheim, ont en effet pratiqué « l’analyse des fonctions » sans se réclamer du fonctionnalisme et sans pouvoir être considérés comme des fonctionnalistes même si on fait assez souvent de Spencer et de
Durkheim les pères de l’analyse fonctionnelle. Le fonctionnalisme, comme théorie sociologique générale, doit sa spécificité à une certaine dogmatisation des canons de l’analyse fonctionnelle et à son identification à l’explication sociologique proprement dite.
L’apparition du fonctionnalisme en sociologie a eu de fait deux conditions préalables. D’une part, dans l’entre-deux guerres, l’école anglaise d’anthropologie sociale abandonna les idées d’évolution et de diffusion et rejeta l’analyse comparative ou la classification des types de sociétés selon leur degré d’évolution qui avaient intéressé au plus haut point la sociologie spencérienne et l’école française de sociologie. D’autre part, si le fonctionnalisme proprement dit est d’abord apparu en anthropologie c’est que la discipline tendait d’ores et déjà à identifier une société à sa culture et que le fonctionnalisme a besoin de penser l’existence de totalités apparemment indépendantes les unes des autres comme le sont les cultures. C’est ainsi que dans les travaux de Malinowski et de RadcliffeBrown, chaque culture est posée comme une totalité relativement close sur elle-même et que la notion de fonction peut devenir centrale dans la mesure où les institutions de chaque société vont pouvoir être appréhendées comme remplissant des

en relation

  • Le fonctionnalisme
    554 mots | 3 pages
  • Le fonctionnalisme
    8853 mots | 36 pages
  • fonctionnalisme
    7677 mots | 31 pages
  • Fonctionnalisme
    670 mots | 3 pages
  • Fonctionnalisme
    637 mots | 3 pages
  • Fonctionnalisme
    678 mots | 3 pages
  • Neo fonctionnalisme
    485 mots | 2 pages
  • Fonctionnalisme
    1119 mots | 5 pages
  • Martinet et le fonctionnalisme
    862 mots | 4 pages
  • Le fonctionnalisme en éducation
    3639 mots | 15 pages