Le phénomène bureaucratique chez max weber

12842 mots 52 pages
Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales - Fès

Mémoire de la licence en droit public

Sous le Thème :

Le phénomène bureaucratique chez Max Weber

Préparé par l’étudiant :

Hafid Idrissi Quaitouni

Année Universitaire : 2005-2006

Introduction

Le phénomène bureaucratique constitue un des problèmes clefs de la sociologie et de la science politique moderne.

Il y a 50 ans, Max Weber en avait donnée une description par le type idéal/pur de l’administration et du pouvoir. Le problème du pouvoir bureaucratique constitue un phénomène non soumis à l’analyse scientifique, M Weber se propose d’éclairer l’analyse en tentent de présenter une vue assez riche du développement de la bureaucratie.

Il affirme que la bureaucratie correspond à un type supérieur de l’organisation. Le problème central qui préoccupe weber est en effet le problème du contrôle social et non celui de la rationalité. Dans cette perspective, il s’intéresse à la légitimité du pouvoir et ne se limite pas au pouvoir de légitimité.
Max Weber a défini la bureaucratie au chapitre 6 de la troisième partie de Wirtschaft und Gesellschaft.Julien Freund, résumant ce passage et quelques autres,donne de la définition weberienne l’exposé suivant : «la bureaucratie est l’exemple le plus typique de la domination légale. Elle repose sure les principes suivants : 1- L’existence de services définis et donc de compétences rigoureusement déterminées par des lois ou règlements,de sorte que les fonctions sont nettement divisées et distribuées ainsi que les pouvoirs de décision nectarifère à l’accomplissement des taches correspondantes ; 2- La protection des fonctionnaires dans l’exercice de leurs fonctions,en vertu d’un statut (inamovibilité des juges par exemple).En général,on devient fonctionnaire pour toute la vie,de sorte que le service de l’Etat devient une profession principale et non une occupation secondaire,à coté d’un autre métier 3- La

en relation

  • Exposé sur max weber et le désenchantement du monde
    2554 mots | 11 pages
  • La bureaucratie de max weber par stéphane rouamba wend kouni
    3187 mots | 13 pages
  • L'ecole bureaucratique
    7957 mots | 32 pages
  • Weber et la rationalisation du travail
    2793 mots | 12 pages
  • Max weber et la conception moderne de l'état
    4554 mots | 19 pages
  • RAPOORT FINAL
    14520 mots | 59 pages
  • Sociologie
    1552 mots | 7 pages
  • Weber ethique protestante
    808 mots | 4 pages
  • Le savant et le politique, max weber
    2761 mots | 12 pages
  • Max weber
    1512 mots | 7 pages