Le rapport des sociétés et leur passé : l'histoire et les mémoires de la seconde guerre mondiale.

Pages: 14 (3435 mots) Publié le: 25 octobre 2013
Chap 1 : Le rapport des sociétés et leur passé : l'Histoire et les mémoires de la seconde guerre mondiale.

Intro :
→ La mémoire désigne le souvenir qu'une société entretient de son passé. Cette mémoire est sélective en fonction de ce que la société veut transmettre. Cette mémoire sélective peut faciliter ou gêner le travail des historiens, le travail des mémoires.

→ L'historien estconfronté à des mémoires plurielles, certaines douloureuses et difficiles à accepter. Le travail des historiens est indispensable car il permet d'objectiver les faits et progressivement de comprendre les ressorts des événements et donc mieux les accepter. Il est important de replacer chaque mémoire dans son contexte.

→ La vision des sociétés sur l'an passé évolue, en fonction des périodes etselon les intérêts des gouvernements ou groupe sociaux. Selon l'avancement du travail historique, on arrive à mettre en lumière tel ou tel strate de mémoire. La compréhension du passé repose sur l'avancement de toutes ces mémoires.

→ Comprendre l'histoire d'une période et ses mémoires nécessite de s'intéresser aux vecteurs à travers lesquels les mémoires vont être transmise.

Problématique :Comment évolue les mémoires de la SGM et quels rôles jouent les historiens et l'Etat dans leur transmission ?

I Une mémoire patriotique de la guerre, une mémoire résistante domine jusqu'aux années 1970 (p86-87)

Problématique : Comment après la libération, l'Etat impose une mémoire officiel de la SGM, occultant les autres mémoires ?

Après la guerre, De Gaulle veut reconstituer une uniténationale.

A- La mémoire patriotique au service de l'unité nationale
→ Mythe résistancialiste

- La France a eu un passé douloureux : défaite dès 1940, collaboration, occupation, régime de Vichy (les années noirs).
- Mais à côté : France libre de De Gaulle, résistance, maquis.

→ Lors de son discours, De Gaulle veut montrer une France unanime dans son combat contre l'Allemagne etrésistante, en occultant les attitudes d'une partie de la population Française, comme la collaboration ou les expériences douloureuses des déportés. De Gaulle veut ainsi rassembler autour de la Résistance, de la République dans une volonté d'une unité nationale.

→ 3 raisons à cela :
- permet face aux alliés de donner une image positive de la France
- Les Français ont besoin d'oublier ce passédouloureux.
- De Gaulle a la tête de la France libre, endosse le nouveau rôle du chef de la France. Donc il manquait de légitimité face aux alliés (puisque chef légitime : Pétain). En adoptant cette politique, il a besoin d'assurer un cadre légal et de rassurer les alliés.

→ Ce mythe résistancialiste est également entretenu par le parti communiste Français (PCF) qui ne sont plus rejeté de la scènepolitique en raison de leur fort implication dans la résistance. Il passe néanmoins sous silence le pacte germano-soviétique et se présente comme le parti des « 75000 fusillés ».

→ Pour André Malraux le gaullisme est « voir dans l'unité de la résistance le moyen moyen capitale de la Nation ». Registre patriotique domine les années 1950.

→ Cette présentation de la France résistante n'empêchepas la GPRF (gouvernement provisoire de la république Française) de mener une politique d'épuration légale qui va toucher les collaborateurs et permettre de solder le passé (mais très limité car pleins de questions ne sont pas abordés).
- 125 000 personnes dont 55 000 condamnations (morts ou prisons).
- Pétain gracié pour son rôle durant la PGM.
- 1Er ministre : Laval condamné à mort.Ecrivain célèbre : Brasillac : condamné à mort.

→ A la phase d'épuration menée dans l'immédiat après-guerre succède une volonté de réconciliation de la communauté nationale qui sa traduit par l'adoption de lois d'amnistie en 1947, 1951, 1953.

B- Des mémoires concurrentes revendiquent leur reconnaissance

→ A partir de la guerre froide (1947) : cassure entre Gaullistes & communistes. Les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Mémoire seconde guerre mondiale
  • Les Mémoires de la seconde Guerre mondiale
  • Les mémoires de la seconde guerre mondiale
  • Mémoires de la Seconde Guerre Mondiale
  • Les mémoires de la Seconde Guerre Mondiale
  • Memoire seconde guerre mondiale
  • Les mémoires de la Seconde Guerre Mondiale
  • Mémoires seconde guerre mondiale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !