Le relativisme des sophistes

935 mots 4 pages
Le relativisme des Sophistes :

Le relativisme des Sophistes consiste à faire que chaque chose est pour moi telle qu’elle m’apparaît et pour toi, telle qu’elle t’apparaît. Exemple : l’air plus ou moins chaud ou froid. La qualité de l’air dépend de la sensation de chacun. Autre exemple, si quelque chose me semble doux pour moi, cela peut être amer pour une autre personne. Toutes perceptions sont vraies, il n’est donc pas possible de contredire. C’est pourquoi que cela, consiste un problème majeur à la philosophie et à la science, parce que le tout porte à confusion, on ne sait pas qui a tort et qui a raison.

La maïeutique :

La maïeutique est une technique qui consiste à bien interroger une personne pour lui faire exprimer (accoucher) les connaissances qui se cache dans son esprit. Elle est destinée à faire exprimer un savoir caché en soi. Ce qui permet à l’être humain de se sentir libre en trouvant en lui-même ses propres réponses. Elle est appliquée aux personnes qui ignorent qu’elles savent par le billet de l’ironie pour faire comprendre à l’interlocuteur que ce qu’il croyait savoir n’était en fait que croyance. La maïeutique, contrairement à l'ironie, s'appuie sur une théorie de la réminiscence pour faire ressurgir des vies antérieures les connaissances oubliées.

La différence fondamentale entre la justice et le recours à la loi du plus fort :

C’est que la loi de la nature ( du plus fort ) s’oppose à la loi établie par convention humaine (la justice : la loi instaurée par les humains ). Ainsi, que c’est toujours le plus fort qui commande et qui établit ces lois dans son propre intérêt, alors que le plus faible obéit par crainte de représailles. Par conséquent, il est normal que chacun agisse dans son intérêt personnel sans tenir compte d’autrui. La justice n’est que l’intérêt du plus fort car, elle est changeante elle dépend des opinions les plus persuasives. Du côté de la justice nous avons Protagoras et du côté de la loi du plus fort nous avons

en relation

  • Comment socrate cherche-t-il à fonder une forme de vérité qui dépasse le relativisme des sophistes?
    2494 mots | 10 pages
  • Socrate et le relativisme
    1425 mots | 6 pages
  • Socrate
    1289 mots | 6 pages
  • Dissertation philosophique sur socrate
    1513 mots | 7 pages
  • Dissertation socrate vs sophiste
    1399 mots | 6 pages
  • A chacun sa vérité : les sources et la légitimité de cette formule
    1086 mots | 5 pages
  • Platon et les sophistes
    519 mots | 3 pages
  • La philosophie de l'âme
    1675 mots | 7 pages
  • Le relativisme
    749 mots | 3 pages
  • Sujet 1 : qu’est ce que la sophistique ? et quelles sont les grandes figures des sophistes ?
    800 mots | 4 pages